Fictions

« Quatrième Mur » de Sorj Chalandon et « Plonger » de Christophe Ono-dit-Biot : les deux gagnants du Goncourt et du Renaudot des Lycéens

« Quatrième Mur » de Sorj Chalandon et « Plonger » de Christophe Ono-dit-Biot : les deux gagnants du Goncourt et du Renaudot des Lycéens

17 novembre 2013 | PAR Kim Beci

Quelques jours après le prix Goncourt, le Goncourt des Lycéens 2013 a été délivré à Rennes comme chaque année depuis 1988. Le grand gagnant a été Sorj Chalandon pour son œuvre « Le Quatrième Mur ».

 

Les origines de ce prix, petit frère du Goncourt, sont à situer en Bretagne où cette tradition a commencé. Désormais élargie à niveau national, le jury du prix Goncourt des Lycéens se compose de jeunes âgés de 15 à 18 ans, issus de toutes les branches : BTS, scientifique, littéraire, économique…

Soutenus par l’association Bruit de Lire, par le Ministère de l’Éducation Nationale et avec l’accord du Goncourt, 2000 élèves ont eu deux mois pour lire les douze livres issus de la sélection de l’Académie Goncourt. Les exemplaires ont été fournis par la Fnac aux lycéens en début d’année.

Autrefois, le gagnant coïncidait souvent avec celui de l’Académie, néanmoins, d’année en année les récompenses différent de plus en plus et sont attribuées à des auteurs variés. Les jeunes sont peut être plus impliqués et les nombreux débats et rencontres organisés avec les écrivains ont le mérite de donner le gout du livre aux lycéens.

Ce mardi 12 novembre le prix a été délivré à Rennes après un débat intense entre les délégués sélectionnés parmi les étudiants pour délibérer. Finalement, ils ont choisi : Le gagnant est Sorj Chalandon pour son Quatrième Mur dont le tirage se compte à plus de 50 000 exemplaires.
Le roman parle du Liban des années 1980 vu par les yeux d’un français, étranger à ce monde cru et changeant. Le récit mélange la fiction et le vécu de Chalandon dont il dit ne jamais avoir pu se détacher. Ancien journaliste de Libération, il est l’auteur de deux autres romans inspirés par son expérience dont l’un, Retour à Killybegs, a été décoré par le Prix de l’Académie Française en 2011.

À son tour, le Renaudot, indissociable au Goncourt, a aussi été délivré dans sa version jeune. L’heureux gagnant a été Christophe Ono-dit-Biot pour son œuvre Plonger, publiée par Gallimard : un roman intense sur la recherche inlassable d’un homme amoureux dont la mère de son enfant est partie sans laisser de trace.

Visuel : © Capture d’écran http://www4.fnac.com/guides/livre/goncourt-des-lyceens/default.aspx

La soirée « Cabaret Guetto » à l’Alimentation Générale le vendredi 22 novembre
Déborah Kessler-Bilthauer, Guérisseurs contre sorciers dans la Lorraine du XXIe siècle
Kim Beci

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *