Fictions

Le monde selon Cheng de Stephane Reynaud

Le monde selon Cheng de Stephane Reynaud

13 août 2013 | PAR Yaël Hirsch

Pour la rentrée, le rédacteur en chef des pages « style et art de vivre » du Figaro propose un livre fin et pointu qui prend du recul par rapport à notre société de consommation. « Le monde selon Cheng » est en librairies le 22 août chez Intervalles.

le monde selon chengCheng, le jeune ficeleur d’asperges se trouve happé avec ses légumes et quitte son empire de Camelote pour se retrouver à l’autre bout du monde, là où les soins médicaux se donnent au supermarché et où la masse vit low cost pendant que les plus malins savent se faire remarquer par les médias pour vivre pure premium. Contre toute attente et malgré le tarif, Cheng rencontre l’amour et se découvre une vocation de pyromane dans cette nouvelle vie à laquelle il prend goût.

Micromegas futuriste et malheureusement très plausible sous de nombreux aspects, « Le monde selon Cheng » pose la question de la valeur, et fait le lien entre le côté marchand et le côté éthique de cette notion fondamentale. Un livre incisif et élégant.

« Le monde selon Cheng », de Stéphane Reynaud, Intervalles, 96 p., 14 euros. Sortie le 22 août 2013.

Interview exclusive de Roman Coppola autour de la sortie de « Dans la Tête de Charles Swan III »
55 000 personnes réclament des excuses publiques à M6 suite à son reportage sur le Hellfest
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *