Fictions

« Le Maître et Marguerite » de Boulgakov : Un roman russe

« Le Maître et Marguerite » de Boulgakov : Un roman russe

25 février 2019 | PAR Julien Coquet

L’un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature russe est réédité chez Folio, de quoi revenir sur une œuvre majeure aux influences multiples.

Lorsqu’on s’intéresse à l’histoire du Maître et Marguerite, qu’on ne connaît que superficiellement (voire même pas du tout), on est un peu surpris d’apprendre que le roman n’est paru qu’en 1966 et a été écrit entre 1927 et 1939. Boulgakov est donc bien plus contemporain de Boris Pasternak (Le Docteur Jivago) et de Soljenitsyne que de Tolstoï et de Dostoïevski. Circulant sous le manteau durant de nombreuses années, Le Maître et Marguerite a donné au peuple soviétique de nombreuses phrases qui sont devenues des dictons, comme « la lâcheté est le plus terrible des vices ».

Trois actions s’entremêlent. La première se déroulant dans les années 1930 où Woland (qui est en fait Satan) et son entourage démoniaque évoluent. On y croise aussi le fameux Maître, amoureux de Marguerite. Plus originale se trouve la partie prenant place à Jérusalem, directement issue du livre sur lequel est en train de travailler le Maître, où Ponce Pilate fait la rencontre de Yeshoua Ha-Nozri.

L’imbrication des intrigues, cet effet de « boîte dans une boîte » fait la force du roman. Interrogeant constamment la morale puisque les motivations des personnages évoluent au fil des pages, ce classique russe va de la critique du régime soviétique en passant par l’allégorie religieuse et le roman d’initiation, empruntant des éléments du Faust de Goethe. Tout ce foisonnement a d’ailleurs inspiré nombres d’artistes : les Rolling Stones pour Sympathy for the devil, le réalisme magique de Garcia Marquez ou encore Thomas Pynchon.

Le Maître et Marguerite, Mikhaïl Boulgakov, Folio classique Gallimard, 736 pages, 8,40 euros

Paris Must-Dos the Week of February 25
L’agenda des savoirs : Les 8 conférences du mois de mars 2019
Julien Coquet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *