Fictions

« Le gang des rêves » : roman incroyablement saisissant de Luca Di Fulvio

« Le gang des rêves » : roman incroyablement saisissant de Luca Di Fulvio

03 novembre 2016 | PAR Marine Stisi

Luca Di Fulvio, écrivain romain, publie aux éditions Slatkine & Cie Le gang des rêves, un roman fleuve d’une rare intensité publié en Italie en 2008. Probablement un des meilleurs romans que vous lirez cette année.

[rating=5]

Le rêve américain

Dans le New-York des années 20, Cetta, mère adolescente italienne, débarque à New-York avec son fils, Natale. La jeune femme, de son ancienne vie, n’a pris que son enfant avec elle, issu d’un viol alors qu’elle n’était qu’une gamine. Désormais en Amérique, elle ne veut que le meilleur pour son fils. Il sera Américain. Elle devient prostituée pour subvenir à ses besoins, mais n’en a pas honte. Pour prendre soin d’elle, elle rencontre Sal, un gaillard peu causant qu’elle réussit petit à petit à amadouer…

Puis le romancier fait un bon dans le temps. Le lecteur est alors transporté quelques années plus tard et rencontre Natale, devenu Christmas. Il grandit, veut faire partie d’un gang. Il se donne le nom des Diamond Dogs. Gamin malin à la mèche blonde, il n’a pas la langue dans sa poche, traine dans le quartier, mais a le cœur bon et gros. Il le prouve quand il ramasse une gamine de bonne famille violée et torturée et l’accompagne à l’hôpital… Une rencontre qui bouleverse sa vie.

Gangsters et love-affair

Le gang des rêves, roman fleuve de plus de 700 pages, fresque sociale et humaine, est un livre incroyablement prenant. Luca Di Fulvio entraine son lecteur dans une histoire faite d’émotions en tout genre, pleine de sensations fortes, de beauté et d’humour. Il dépeint toute une galerie de personnages extrêmement atypiques, de Cetta, la mère attentionnée à Sal, le gros bonhomme au grand cœur incroyablement attachant, en passant par Cyril, magasinier venu de Harlem à l’humour débordant ou Mr Isaacson, un grand-père comme on aimerait tous avoir…

Dans les quartiers mal famés de New-York où règnent les mafias, les familles vivent et s’aiment, malgré la misère et la pauvreté ambiante. Quelques uns, malgré tout, réussissent à s’en sortir avec beaucoup de malice, d’imagination, de talent et d’humour… Christmas, porté par un amour de jeunesse, parvient à faire de ses rêves des réalités. Luca Di Fulvio, avec une plume habile et extrêmement dynamique, nous transporte dans un monde dont on ne voudrait jamais sortir. Un véritable coup de maître qui sera prochainement adapté au cinéma. On saute de joie.

Luca Di Fulvio, Le Gand des rêves, Editions Slatkine & Cie, 28€, 720 pages.

Traduit par Elsa Damien.

Date de parution : 02/06/2016

Visuel : (c) DR

Les artistes femmes à l’honneur au musée Mohammed VI de Rabat !
Les années parisiennes de Kandinsky (1933-1944), la sublime exposition du musée de Grenoble
Marine Stisi
30% théâtre, 30% bouquins, 30% girl power et 10% petits chatons mignons qui tombent d'une table sans jamais se faire mal. Je n'aime pas faire la cuisine, mais j'aime bien manger.

2 réflexions au sujet de « « Le gang des rêves » : roman incroyablement saisissant de Luca Di Fulvio »

Commentaire(s)

  • Christine Kermadec

    Formidable intrigue, passionnante, ambiance de l époque retranscrite à merveille,personnages attachants (ou révoltants)aux caractères entiers,drames vécus très réalistes,et puis, cerise sur le gâteau, une fin réussie, qui se termine plutôt bien, c’est rare! Un grand bravo à l’auteur, mais aussi à l’éditeur qui l’à déniché! A découvrir et lire absolument, dommage que je sois plus libraire depuis un an, je l’aurais conseillé à toute ma clientèle ! Bravo!

    février 28, 2017 at 19 h 20 min
  • Dufaux

    À lire absolument

    juillet 25, 2017 at 11 h 34 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *