Fictions
« La renverse », un nouvel Olivier Adam dans la rentrée de janvier 2016

« La renverse », un nouvel Olivier Adam dans la rentrée de janvier 2016

14 décembre 2015 | PAR Yaël Hirsch

Olivier Adam, auteur (entres autres) de Je vais bien, ne t’en fais pas, de Falaises, du Coeur régulier et des Lisières est de retour dans la veine du fait divers intime qui lui est si cher. Histoire de réputation, d’humiliation et d’opprobre familial, La renverse est toujours magnifiquement écrit mais moins intense que ses derniers opus.

[rating=3]

L’annonce du décès de Jean-François Laborde, élu de la petite ville de banlieue où il a grandi pousse le héros du livre à s’échapper de sa vie pour se replonger dans un passe douloureux : celui où lui et son frère ont connu la honte et l’humiliation de voir leur mère tremper dans un scandale sexuel auprès de ce fameux élu. Une histoire d’amour adolescente repointe également le bout de son nez, ainsi que le souvenir bouleversant de la fuite de la honte.

Joliment structuré et magnifiquement écrit, le texte mélancolique de Olivier Adam peine néanmoins à créer de l’identification avec ce personnage dont la mère a été accusée d’abus sexuel. Rêveuse, nomade, cette Renverse manque de chair, de sang, de violence et peut-être d’un certain rythme. On se laisse néanmoins bercer avec joie par les mots précis et l’humeur noire de ce nouvel opus d’Olivier Adam.

Olivier Adam, La Renverse, Flammarion, 272 p., 19 euros. Sortie le 6 janvier 2016.

visuel : couverture du livre

visuel : couverture du livre.

« Il n’est pas encore minuit » : la pesanteur défiée avec grâce par le groupe
Franck Zappa « Roxy The Movie » (Eagle vision)
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *