Fictions

La planète creuse, des nouvelles venues d’Utopie par Florian Forestier

La planète creuse, des nouvelles venues d’Utopie par Florian Forestier

05 septembre 2013 | PAR Yaël Hirsch

Philosophe de formation, Florian Forestier propose avec « Planète creuse » un recueil de nouvelles qui projettent un monde futur ou parallèle étrangement inquiétant. A découvrir chez Henry Roth Editeur.

planète creuse[rating=3]

Sur une terre imaginée, les relations sociales ressemblent beaucoup aux nôtres sauf qu’un empire niché dans les Alpes suisses est tombé, laissant la planète fracassée. On n’y utilise plus de portables mais des « Adaptateurs », mais son inventeur est un « people » au même titre qu’un Xavier Niel ou un Steve Jobs…

A travers quelques nouvelles au style dense, Florian Forestier crée tout un monde suffisamment proche pour que son caractère désincarné et menaçant soit très inquiétant. Il propose à travers de brefs textes qui résonnent entre eux un futur possible entre deux eaux, dont il est difficile de dire si il  est utopique ou distopique. Et l’on est intrigué…

Florian Forestier, « La planète creuse », Hervé Roth éditeur, 98 p., 12 euros. Sortie en septembre 2013.
« Peu à peu, alors, la terre était devenue cette planète creuse, cette planète sans ciel et sans vie, couverte d’une coque de béton, parcourue de galeries où s’ébattait l’humanité fouisseuse. » p. 90

Sortie dvd : Queen of Montreuil, tour le charme de l’Islande chez une bobo en deuil
Sortie DVD « Stoker » : Park Chan-wook avec Nicole Kidman dans un thriller pervers savoureux
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

2 thoughts on “La planète creuse, des nouvelles venues d’Utopie par Florian Forestier”

Commentaire(s)

  • Nancy

    Quel génie cet écrivain.

    septembre 5, 2013 at 21 h 07 min
  • julien starck

    La planète creuse, surtout dans le tessin. Dénivelation de génie.

    septembre 5, 2013 at 23 h 46 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *