Fictions
La passion : mélange des genres sous l’Empire par Jeannette Winterson

La passion : mélange des genres sous l’Empire par Jeannette Winterson

22 octobre 2013 | PAR Yaël Hirsch

L’Olivier publie un inédit en Français de l’incontournable auteure de « Les Oranges ne sont pas les seuls fruits »: « La Passion ».

[rating=4.5]

winterson la passion couvertureQuand un jeune soldat personnellement au service de l’empereur voit ternir son idole lors de la campagne de Russie et qu’il rencontre à Moscou une femme qui a vécu à Venise et s’habille en homme, l’Histoire avec un grand « H » peut enfin laisser parler, par le biais de voix toutes littéraires, le peuple dans tous ses genres.

Ecrit avec un grain d’époque, le texte de Jeannette Winterson happe comme un gros roman du 19ème siècle. Un miel qui permet d’autant mieux au message grave de passer. Un message qui est, lui, très post-modern et décrit avec volupté le sang sur les mains des héros pour mieux révéler l’importance de donner voix aux étranges, aux petits, aux méconnus … Rendre littéraires les « petits » et grossiers les « grands », un art dont Jeannette Winterson maîtrise, en caméléon, tous les aspects.

Jeannette Winterson, La Passion trad. Isabelle D. Philippe, L’Olivier, 216 p., 20 euros. Sortie le 10 octobre 2013.

[Chronique] « Baikonur » de Veit Helmer : steppes, espace et amour
La 22ème édition du Festival « Les Rockomotives » de Vendôme se tiendra du 26 octobre au 2 novembre
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *