Fictions

« La nuit grecque » : une crise de la quarantaine réaliste, par Pierre Vens

« La nuit grecque » : une crise de la quarantaine réaliste, par Pierre Vens

27 avril 2014 | PAR Yaël Hirsch

Premier roman d’un quadragénaire sensible, La nuit grecque décrit avec minutie un changement radical de vie et saisir ce moment où tout par à vau l’eau pour laisser entrer la vie. En librairies le 30 avril.

[rating=3]
pierre vens - la nuit grecqueLa quarantaine accomplie, Vincent a une femme, France et un fils de 6 ans, Oscar. Businessman à succès, il est mis en difficulté par un défaut de trésorerie de son entreprise. Parti en Grèce pour obtenir auprès d’un de ses clients un paiement à temps afin de verser les salaires de ses employés, il passe une nuit de fin de printemps alcooliser à Athènes et rencontre Theo. De dix ans son cadet, beau et fougueux, Theo est son premier homme et lui apprend la passion…

Empli d’émotion et de belles images, ce premier roman réaliste et très vivant fonctionne par bouffée de sentiments. Un joli portrait d’homme en mutation douloureuse.

Pierre Vens, La Nuit Grecque, Albin Michel, 305 p., 20 euros.

http://www.wat.tv/video/pierre-vens-nuit-grecque-6qlsv_2iynl_.html
visuel : couverture du live

[Critique] « Un Voyage » Samuel Benchetrit et Anna Mouglalis s’égarent dans un naufrage ridicule
Avec motifs apparents au Centquatre Paris: 5 artistes à la conquête de l’audace
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *