Fictions

« La couleur de l’eau » : Kerry Hudson réactive joliment le mythe de l’amour rédempteur

« La couleur de l’eau » : Kerry Hudson réactive joliment le mythe de l’amour rédempteur

17 août 2015 | PAR Yaël Hirsch

On avait découvert l’écriture impérieuse de l’écossaise Kerry Hudson avec le magnifique roman, grave, social et vivant Tony Hogan m’a payé un ice-cream soda avant de me piquer maman (Philippe Rey, 2014, voir notre article). La voici de retour, toujours dans des milieux simples et heurtés par la vie, dans un roman où l’amour rédime l’abject avec simplicité et grâce. Magistral.

[rating=5]

kerry hudson la couleur de l'eauDave est vigile dans un magasin de luxe à Londres. Il s’éprend d’une très jolie et modeste voleuse qu’il « couvre » et qui l’héberge chez lui. D’origine russe, Alena est à la fois très secrète, vive, fière et très reconnaissante. Elle porte à la fois la meurtrissure et le lourd secret d’une vie antérieure grave. De son côté Dave a aussi été heurté dans ses choix. Immédiatement, ils prennent soin l’un de l’autre et la vie reprend ses droits : Alena distribue des journaux gratuits, battant avec joie le bitume londonien, tandis que Dave apprend à faire les course et à la gâter sans la gêner. Mais évidemment, les fantômes du passé frappent un jour à la porte de leur nid d’amour et de sécurité.

Maîtresse en portraits de femme, Kerry Hudson fait de sa Alena un aimant complexe et fascinant autour duquel tourne un roman magnifique, bien construit, et touchant à la fois au sordide et au sublime avec une agilité étonnante. La simplicité et la profondeur marchent ensemble dans ce livre à la fois universel et très original où l’auteur réinterprète avec succès le mythe de l’amour qui soigne et qui rachète. Une très belle oeuvre, à découvrir en priorité dans le flot généreux de la rentrée littéraire.

Kerry Hudson, La couleur de l’eau (Thirst), trad. Florence Lévy-Paoloni, Philippe Rey, 352 p., 20 euros, sortie le 20 août 2015.
visuel : couverture du livre

L’agenda culture de la semaine du 17 août 2015
[Live report] Viet Cong, Savages, Ride & Dan Deacon à La Route du Rock
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *