Fictions

« J’aime le sexe mais je préfère la pizza » de Thomas Raphaël

« J’aime le sexe mais je préfère la pizza » de Thomas Raphaël

25 septembre 2017 | PAR Marine Stisi

Les Editions Flammarion publient dans le cadre de la rentrée littéraire le nouveau roman de Thomas Raphaël, J’aime le sexe mais je préfère la pizza. Un titre qui annonce bien l’humour décalé contenu dans le livre.

[rating=4]

 

Après Pour un soir seulement, Le bonheur commence maintenant et La vie commence à 20h10, Thomas Raphaël publie un recueil de chroniques (réelles ou romancées, comment le savoir vraiment ?) regroupées sous un titre éloquent (et qui, ne le cachons pas, fais sourire dans le métro parisien) : J’aime le sexe mais je préfère la pizza.

Le lecteur, au fil des lectures, fait la connaissance de Thomas. Thomas est homosexuel, pas vraiment croyant ni courageux (même si les deux n’ont pas grand-chose à voir !), pose un regard toujours très tendre sur son entourage, en parle avec beaucoup de sincérité, dénichant la beauté et la singularité même dans la plus simple des normalités.

Ces petites histoires, de Naples à Prague, en passant par Paris, Saint-Martin et de nombreuses campagnes françaises, sont drôles et touchantes, très souvent cocasses et dressent un portrait très touchant de cet homme timide mais irrésistible.

Thomas Raphaël, J’aime le sexe mais je préfère la pizza, Editions Flammarion, 18€, 272 pages.

Visuel : (c) DR

FEFFS 2017 : les court-métrages internationaux [Critique]
Jean Rouch, « L’homme-cinéma » à la BNF
Marine Stisi
30% théâtre, 30% bouquins, 30% girl power et 10% petits chatons mignons qui tombent d'une table sans jamais se faire mal. Je n'aime pas faire la cuisine, mais j'aime bien manger.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *