Fictions
« Dieu Soit en garde » : Aïssa Lacheb revisite sa cité des années 1970

« Dieu Soit en garde » : Aïssa Lacheb revisite sa cité des années 1970

15 janvier 2014 | PAR Yaël Hirsch

L’auteur de Scènes de la vie carcérale et son style mordant de vie sont de retour au Diable Vauvert avec Dieu soit en garde. Suite de scènes de la vie quotidienne dans la banlieue de Reims, dans les années 1970. Sortie le 6 février 2014.

[rating=4]

dieu soit en gardeReims, années 1970, autour de HLM, la cité du narrateur ressemble à Babel aux abords d’une ville qui symbolise l’union sacrée de la France face à la catastrophe de la Première Guerre mondiale. Non loin de la ligne de front, mais entre deux expressions traduites de l’arabe, une bande d’adolescents passe ses heures libres entre la rue, l’épicerie de « Giscard » qui les soupçonne toujours de venir le voler et les piaules d’un éternel étudiant antillais bien achalandé en pharmacopées…

Goûteux par son style et sa fluidité, ce récit chaleureux d’un auteur qui revisite les années 1970 aux abords multiculturels de Reims est une oeuvre à la fois légère et riche, très marquée dans le temps et universelle. Un roman emprunt de nostalgie et dont le magnétisme caresse les détails.

Aïssa Lacheb, Dieu soit en garde, Au Diable Vauvert, 256 p., 15 euros. Sortie le 6 février 2014.

[Critique] L’expérience Blocher : Jean-Stéphane Bron regarde dans les yeux le populisme suisse
« Tu n’as pas changé » : Marc Lambron publie un texte écrit à la mort de son frère
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture