Fictions

« Les nuits de laitue », le thriller des vieux amants de Vanessa Barbara

« Les nuits de laitue », le thriller des vieux amants de Vanessa Barbara

31 juillet 2015 | PAR Yaël Hirsch

Journaliste et auteure brésilienne majeure, à 33 ans, Vanessa Barbara publie dans le New-York Times et nous arrive en version française à travers son magnifique roman Les nuits de laitue. Une fable intime où l’on suit un couple qui a su s’aimer dans le bonheur pendant 50 ans.

[rating=4]

En 50 ans de vie commune Ada et Otto ont été incroyablement heureux : ils se sont entichés d’activités comme le jardinage ou la cuisine, mangé sainement, et réveillé ensemble chaque matin. Seules divergences : Otto avait du mal à dormir et les infusions à la feuille de laitue de Ada ne l’ont pas aidé à trouver plus rapidement de sommeil tandis qu’elle s’endormait comme un bébé à côté de lui. Et Otto faisait une petite infidélité à l’attention constante de sa femme quand il se plongeait dans un roman policier. Mais le jour où Ada meurt et que Otto lui survit, non seulement il perd pied mais en plus avec l’impression qu’elle est partie en laissant un mystère. Est-ce lié au pharmacien un peu étrange, à la voisine sourde, à celle dont les chiens aboient ou au voisin japonais souffrant d’Alzheimer?

Dressant une galerie de portrait pour mieux nous ramener à chaque fois à l’amour solide du couple que forment devant l’éternité Ada et Otto, Vanessa Barbara livre sous forme d’un thriller qui n’aurait pas déplu à son héros, un texte poétique, tendre et émouvant, ancré dans le quotidien simple de deux personnes qui s’aiment et vivent ensemble sans rien demander d’autres : ni vrais amis, ni enfants, ni projets sur la comète : juste leur présence à chacun et un peu de relations sociales parce que cela se fait. Une situation intense  aussi banale qu’exceptionnelle, parfaitement capturée par les mots de l’auteure. Un texte à offrir et à partager.

Vanessa Barbara, Les nuits de laitue, trad. Dominique Nédellec, Zulma, 224 p., 17.50 euros. Sortie le 20 août 2015.

visuel : couverture du livre et portrait de l’auteure

Jean Paul Goude transforme nos célébrités en icônes dans le magazine Harper’s Bazaar
Playlist de la semaine (125)
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *