Essais
Séverine Tessier appelle les citoyens à « Lutter contre la corruption »

Séverine Tessier appelle les citoyens à « Lutter contre la corruption »

06 avril 2015 | PAR Jean-Paul Fourmont

Séverine Tessier cofondatrice de l’association Anticor, avec le magistrat Éric Halphen, publie un livre qui se prononce, pour un nouveau pouvoir citoyen.

[rating=4]

Lutter-contre-la-corruptionCRÉATION D’ANTICOR EN 2011
En 2011, l’association anti – corruption, Anticor, crée par Séverine Tessier, se porte partie civile dans l’affaire des emplois fictifs de la maire de Paris.
Jacques Chirac est condamné pour détournement de fonds publics.
Pour la première fois une peine de prison avec sursis est prononcée à l’encontre d’un président de la République.
Afin de faire entendre la voix citoyenne, Anticor et ses membres multiplient les actions : dépôts de plainte, création de chartes anti cumul des mandats, remises de prix éthiques, campagnes de soutien aux lanceurs d’alerte.
Autant de dispositifs pour dénoncer la corruption et réhabiliter l’honnêteté en politique.

ESSAI DE JUSTIFICATION DE SON ACTION
L’auteur justifie la création de son action, par son combat contre Jacques Chirac, qui a été condamné, pour détournement de fonds public.
On peut se demander, si la pratique des derniers Présidents de la République française, consistants à faire des promesses, pour être élue, en sachant qu’ils ne les respecteront pas, comme le Président Hollande (mon ennemi c’est la finance, discours du Bourget), ne devrait pas être combattue, par des organisations comme Anticor.
En effet cette pratique, encourage la désaffection des citoyens et contribue à augmenter l’abstention, fléau des démocraties.
L’auteur dans sa présentation, ne dis pas, qu’elle ait été membre du PS.
On ignore si elle a encore sa carte du PS, cette omission est gênante.
Le discours ne doit pas être attaquable.

LIBÉRONS LA CITOYENNETÉ
Néanmoins, le combat d’Anticor mérite d’être soutenu.
Les combats de cette association doivent être, contre les délinquants de gauche et de droite, sans a priori.
Car les affaires citées dans l’ouvrage, semblent orientées ?
De plus certaines références, sont sujettes à caution (Bernard Méry justice, franc-maçonnerie, corruption, est sujet à controverse).
Le choix du mode de scrutin, doit permettre la représentation de tous les citoyens, et doit faire l’objet d’un débat (pour ou contre la proportionnelle).
La conquête d’un nouveau pouvoir citoyen, ne peut passer que par des réformes.
Un autre intérêt d’Anticor, est de provoquer, un débat.

« Ce tyran seul, il n’est pas besoin de la combattre, ni de l’abattre. Il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente point à sa servitude. »

La Boétie, extrait du : Discours de la servitude volontaire, 1549.

Séverine Tessier, Lutter contre la corruption, A la conquête d’un nouveau pouvoir citoyen, éditions François Bourin, février 2015,18 euros, 147 pages.
visuel : couverture du livre

« La Légende du Lama Blanc » Tome 1 : la roue du temps
[Critique] « 300 hommes » documentaire en immersion dans un centre d’accueil de nuit pour personnes sans-abri
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

One thought on “Séverine Tessier appelle les citoyens à « Lutter contre la corruption »”

Commentaire(s)

  • jacq

    comment lutter contre un classement « sans suite » par le parquet alors qu’une infraction aux normes de l’urbanisme a fait l’objet d’une plainte par l’autorité compétente ?

    avril 22, 2015 at 21 h 56 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *