Essais

Paul Valéry, le désir de vivre

Paul Valéry, le désir de vivre

28 avril 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Scénariste de la célèbre bande dessinée, les cités obscures, Benoit Peeters publie un ouvrage sur Paul Valéry.

[rating=5]
62109PAUL VALERY L’INCOMPRIS
Paul Valéry est bien autre chose que ce que la postérité a fait de lui.
Derrière l’académicien aux éternelles moustaches se cache un penseur qui toute sa vie de silence en éclats s’est débattu avec son désir de littérature.
Derrière le disciple de Mallarmé, le poète glorieux et le contempteur du roman, voici un prosateur à la langue superbe, énergique et multiforme.
Derrière l’écrivain mondain, c’est un homme désargenté, contraint pour faire bouillir la marmite » de servir un vieillard des décennies durant ou de monnayer ses propres manuscrits.
Derrière le pur esprit, on découvre l’ami exigeant de Gide et de Louÿs mais aussi un amant fragile et brulant dans sa liaison tourmentée avec Catherine Pozzi ou ses passions pour Renée Vautier et Jeanne Loviton.
Les funérailles nationales du 25 juillet furent celles d’un homme tragique pour qui « tenter de vivre « ne fut pas la moitié d’un vers.

AU REVEIL, SI DOUCE LUMIERE, ET SI BEAU CE BLEU VIVANT
« Au réveil, si douce lumière et si beau ce bleu vivant » cette dédicace de Paul Valéry à l’intention d’Hélène Berr qui décédera en déportation en avril 1945 éclaire le rayonnement de Paul Valéry .
Il était un des poètes préférés de Jean Moulin, de Charles de Gaulle, d’André Gide et de beaucoup d’autres.

UN EUROPEEN CONVAINCU
Paul Valéry était un européen convaincu, il publie un texte célèbre « lettres sur la crise de l’esprit » qui célèbre l’Europe et commence ainsi.
« Nous autres civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles…Mais France, Angleterre. Ce seraient aussi de beaux noms ».
Cet opuscule n’est pas une biographie, mais une notice ou un journal sur cet immense écrivain qui refusa de collaborer.
Secrétaire général de l’Académie française, il prononça, l’éloge du » juif Henri Bergson ».
L’auteur veut offrir de nouvelles portes d’entrée sur le monde de Paul valéry.
Sa correspondance et des citations de son œuvre sont présentées en abondance.
Ce travail sur Paul Valéry donne envie d’aller plus loin et c’est le principal.
En souvenir, son » discours sur Voltaire », qui commence ainsi »Si la puissance publique se passionne, qu’elle s’acharne sur un corps de coupable, si elle épouse la colère ou poursuit une sorte de vengeance, la notion abstraite et pure de l’état rendant la justice en est altérée et dégradée » le résume parfaitement.

Benoit Peeters, Valéry, tenter de vivre, éditions Flammarion, 393 pages, avril 2014, 23 euros.

visuel : couverture du livre

Le Louvre Abu Dhabi expose ses trésors « universels » à Paris
[Chronique] « Tomb For Two » de Lebanon Hanover : cold-wave glacée et veines lacérées
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *