Essais
Passé Composé : Anne Sinclair livre ses mémoires

Passé Composé : Anne Sinclair livre ses mémoires

23 août 2021 | PAR Yaël Hirsch

Après avoir enquêté pour parler de sa famille dans 21, rue de la Boétie et La rafle des notables, La journaliste de 7 sur 7 et Questions à domicile a travaillé à ses mémoires pendant le confinement. Le résultat est une introspection authentique et lumineuse.

De la jeune-fille bien rangée à la grande journaliste

Née dans une famille bourgeoise et très marquée par la Shoah (« Être juive, est constitutif de ce que je suis »), Anne Sinclair décrit l’enfance d’une jeune-fille unique bien rangée, entre le cours Hattemer et les débuts à Europe 1. Avec beaucoup d’honnêteté dans l’introspection, la journaliste politique qui a marqué son temps et demeure un modèle pour de nombreuses femmes aujourd’hui se montre humble (elle parle de ses doutes de son manque de mémoire et de la nécessité de beaucoup travailler, touchante (le ton est toujours lumineux et le texte plein de gratitude). Mais elle n’hésite pas à partager certaines convictions sur la politique (la montée du FN) ou l’art du journalisme : « Je ne voulais pas, comme ce fut un temps la mode, jouer l’insolente. S’il n’est pas étayé par un grand professionnalisme et une compétence indiscutable, l’irrespect agace. Celles et ceux qui demeurent une référence savent faire preuve d’autorité sans verser dans une agressivité désagréable ».

Dans les coulisses des grandes émissions politiques des années 1980

Ainsi, Anne Sinclair nous plonge dans les doutes mais aussi les exaltations et les enthousiasmes d’une enfant sage et bourgeoise puis de la journaliste politique. Alors que l’émission de 19h le dimanche faisait la différence en France, on en apprend plus sur TF1 et ses rouages parfois tordus malgré la liberté objective que Sinclair a eue. Et l’on assiste en coulisses à de grands épisodes (le renoncement de Jacques Delors, la montée du FN, la chute du mur) mais aussi à de belles ou fortes rencontres (Gorbatchev, Hassan II, Madonna…). Le journalisme est aussi conjugué au présent avec des moments de chômage et depuis les années 1990 plusieurs aventures numériques.

Pudeur et force pour parler de « L’affaire »

Dans ces mémoires Anne Sinclair parle aussi de sa vie de femme, auprès de trois hommes : le journaliste Ivan Levaï, le père de ses deux enfants, David et Elie, l’économiste et homme politique Dominique Strauss-Kahn, compagnon et époux pendant 20 ans et l’historien Pierre Nora, grand amour de la dernière décennie. Elle clôt ses mémoires sur le chapitre attendu et difficile sur l’affaire Strauss-Kahn, où, courageuse, elle ne se dérobe pas et reste au plus de près de ce qu’elle a vécu elle. Toujours en construction et en réflexion, jamais amère, l’actuelle directrice du Huffington Post se présente à la fin de ses mémoires irriguées de présent et de futur comme amoureuse d’un homme et de la vie. Et à la lire, généreuse et reconnaissante, l’on se dit qu’elle mérite amplement cette plénitude et que l’on attend évidemment … le prochain livre.

Anne Sinclair, Passé Composé, Grasset, 384 p., 22,50 euros. Sortie le 2 juin 2021.

« Je n’ai jamais eu une bonne opinion de moi même, et guère envie de me livrer à une analyse en public. Je voudrais toutefois animer les photos figées de la femme que je suis, et donner à voir quelque chose de plus complexe, même si j’admets avoir été la première à brouiller les pistes ». p. 10

Visuel : couverture du livre

Journée du 21 août aux Rencontres Musicales de Vézelay
Le festival Berlioz à Saint-Antoine l’Abbaye avec Haendel
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture