Essais
Nathalie Rheims parle du Père Lachaise

Nathalie Rheims parle du Père Lachaise

30 décembre 2014 | PAR Jean-Christophe Mary

Lieu de recueillement pour les uns, pèlerinage sur les traces de personnalités connues pour les autres, le célèbre cimetière parisien continue d’intriguer. L’auteure de Laisse les cendres s’envoler et de Maladie d’amour, Nathalie Rheims nous plonge dans l’univers du Père Lachaise. 

[rating=4]

père lachaise rheimsRien qu’à évoquer le Père Lachaise, ce nom à lui seul nous parle. Se rendre dans ce lieu mythique, c’est faire un voyage dans un monde étrange et fascinant où l’art et la nature s’unissent pour créer une harmonie qui apaise et invite au recueillement, à la méditation, à la rêverie…Flâner dans les allées du Père-Lachaise, c’est sentir toute la poésie qui en émane. L’univers des arbres et des pierres mêlés, les tombes multiformes enchâssées dans la verdure, l’infinie diversité des tombeaux en font un décor unique. Profondément marquée à quatre ans par la mort de son grand père le général Léon Rheims, puis par les promenades qu’elle faisait adolescente avec son père, cet endroit est devenue pour la romancière Nathalie Rheims une sorte de « phare dans la brume, la protégeant de la tempête ».

Nathalie Rheims nous ouvre les portes de cet endroit unique au monde Illustré de superbe clichés du photographe Nicolas Reitzaum. La romancière nous en livre les secrets, nous en dévoile les mystères, dans une promenade où le temps se dilue pour permettre la rencontre des vivants et des morts. Fort de 200 images surprenantes, avec des points de vue totalement inédits, des perspectives nouvelles, où des détails inconnus surgissent, le résultat est étonnant.

Nathalie Rheims, Le Père-Lachaise : jardin des ombres, Michel Lafon, 221 pages, 29,95 euros. | Paru le : 16 octobre 2014.
visuel : couverture du livre

« L’atlas mondial du vin » chez Flammarion
[Chronique] « Rock Or Bust » d’AC/DC
Jean-Christophe Mary

One thought on “Nathalie Rheims parle du Père Lachaise”

Commentaire(s)

  • Bonjour,
    S’il est un lieu étrange, c’est bien celui-ci
    D’avoir longé le mur la nuit il y a quelques décennies, il ressort des bruits bien étranges laissant apparaître des activité incompatible avec le repos due.
    Cordialement

    décembre 30, 2014 at 9 h 54 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture