Essais
« Moi Président », une biographie d’Arnaud Montebourg

« Moi Président », une biographie d’Arnaud Montebourg

03 septembre 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Valentin Spitz journaliste à I télé, et chroniqueur au Nouvel Observateur publie une biographie d’Arnaud Montebourg.

[rating=4]

montebourgUNE COURSE VERS LES SOMMETS
Mais jusqu’où montera Montebourg ? Avocat et député à trente cinq ans, ministre à cinquante, ce poids lourd du gouvernement Valls a vu sans déplaisir la chute de Jean- Marc Ayrault, son plus fervent détracteur.
Qu’il séduise ou qu’il horripile, celui que « ses pairs » appelaient » le dingue du palais Bourbon », est devenu une figure de premier plan, dont il n’est pas permis de se gausser.

QUI EST VRAIMENT ARNAUD MONTEBOURG ?
Qui est vraiment ce boutefeu que certains jugent arrogant ?
Une rock star de gauche en mal de reconnaissance ? Un embrocheur de moulins à vent ?
Un adversaire sans foi ni loi, adepte de la « diffamation positive » ?
Un nouveau Chevènement, imprévisible et entêté ?
Ou au contraire un homme courageux, prêt à se sacrifier pour ses idées, quitte à froisser sa propre famille politique ?
Et que veut il vraiment : un PS rénové, la VI république, l’Elysée…ou tout à la fois ?

UN SAUTE RUISSEAU
Comme tous les avocats, Arnaud Montebourg a été au départ, un saute ruisseau.
Il a été obligé de faire »le palais », déposer les actes et faire certaines formalités, comme consulter des dossiers pénaux et en faire des synthèses, travail fastidieux, et aussi aller voir les prisonniers à la prison.
Il n’y a rien d’inhumain dans tout cela, ni de compliqué.
L’auteur fait preuve d’une certaine complaisance, car il trouve tout cela inhumain.
C’est pour le moins curieux.

MONTEBOURG A RECOURS AUX DETECTIVES PRIVES POUR SA CAMPAGNE DE DEPUTE
On apprend qu’Arnaud Montebourg a recours aux services d’un détective privé pour qu’il enquête sur son adversaire (« Aujourd’hui encore, Montebourg assume tout. Le recours à des détectives privés »P164).
C’est pour le moins étonnant au niveau de l’éthique, lui qui parlait de cabinet noir, quand il était dans l’opposition…
D’autre part, il faut des moyens financiers pour avoir recours à cette pratique.
Comment tout ceci est financé ?

MONTEBOURG ESTIMAIT ETRE EN COHABITATION AVEC LE PRESIDENT

Il y avait un contentieux avec l’ancien premier ministre Ayrault qui date depuis plusieurs années.
Montebourg se considère en » cohabitation » avec le président, avec lequel il ne discute plus.

Il ressort une certaine complaisance entre l’auteur et Arnaud Montebourg.
Pourquoi ne pas insister entre autres sur le fait qu’Arnaud Montebourg a été président du conseil général, et a pratiqué le cumul des mandats, alors qu’il était contre ?
Arnaud Montebourg semble avoir une certaine épaisseur financière ?
Il semble ami intime avec beaucoup de journalistes, comme Hervé Cattegno (qui ensuite commente la politique de son ami).
Quid du conflit d’intérêt ?

Valentin Spitz, Montebourg Moi, président…, éditions de l’archipel, septembre 2014 ,239 pages, 18,95 euros.

« A l’Orée de la Nuit » de Charles Frazier : glaçante Nuit du Chasseur
Quand Forever 21 rencontre Barbie
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture