Essais

Linda Lê et ses « Chercheurs d’ombres » : trouver l’inspiration dans la solitude

Linda Lê et ses « Chercheurs d’ombres » : trouver l’inspiration dans la solitude

09 décembre 2017 | PAR Julien Coquet

En parallèle à la sortie de du dernier roman de Linda Lê, Héroïnes, Christian Bourgois éditeur publie un recueil de textes de l’auteure d’origine vietnamienne.

[rating=3]

On en croise, des auteurs, des cinéastes et des artistes, dans Chercheurs d’ombres. Leur point commun : la solitude. « L’essentiel, dans ces pages, consiste à élucider le mystère des passants qui choisissent l’ombre, se tiennent dans l’ombre, ont été rejetés dans l’ombre ». Le lecteur de ce court ouvrage croisera ainsi Nuri Bilge Ceylan, Bruno Schulz, Joë Bousquet, Sharunas Bartas ou encore Cioran.

On peut reprocher à Linda Lê certaines tournures stylistiques qui peuvent rebuter le lecteur. Il en est ainsi de la première phrase : « En art, il est souvent indispensable d’être plutôt dans le camp des trouveurs de raisons qu’il y a à mettre en doute le bien-fondé de son entreprise, il est tout aussi indispensable certainement d’appartenir à la communauté de ceux qui cherchent toujours des raisons de faire leur propre procès et de tendre l’oreille pour écouter ce qu’ont à transmettre, non les assoiffés de lumière, mais les sentinelles de la nuit ». Mais, bien souvent, et heureusement, le style clair appuie le propos de l’auteure.

L’intérêt de l’ouvrage est de donner envie de lire, de partir à la rencontre d’auteurs inconnus que Linda Lê souhaite nous faire découvrir et aimer.

Chercheurs d’ombres, Linda Lê, Christian Bourgois éditeur, 176 pages, 8€

Melle Camille Claudel magnifiée à la Galerie David D’Angers
La Villa Sohso investit un hôtel particulier
Julien Coquet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *