Essais
« Le premier exode la Grande Guerre des réfugiés belges en France » de Jean pierre Popelier

« Le premier exode la Grande Guerre des réfugiés belges en France » de Jean pierre Popelier

26 décembre 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Jean Pierre Popelier est un passeur d’histoires, entre la France et la Belgique.
Il évoque la Grande Guerre des réfugiés belges en France.

sans-titre (3)

LA Grande Guerre

La Grande Guerre n’a pas été qu’une guerre de mouvements, et de tranchée ; elle fut aussi
Un vaste mouvement de matériel, d’animaux et de civils
En août 1914, les troupes allemandes pénétraient en Belgique, provoquant un exode de la population vers les pays voisins, malgré la neutralité de la Belgique.
Trois cent cinquante mille Belges se réfugièrent en France.
Accueillis d’abord en martyrs et en héros, ils devinrent peu à peu, au fil de ces quatre années, pour des Français durement éprouvés, des profiteurs et des embusqués…

QUI ÉTAIENT CES RÉFUGIÉS BELGES ?
Qui étaient ces réfugiés, des ouvriers wallons et des paysans flamands.
Le dépaysement de ces déracinés, fut douloureux.
Cet ouvrage retrace leur vie quotidienne, la création d’une enclave belge, près du Havre où le gouvernement belge trouva refuge, puis le retour en Belgique, et la difficile confrontation avec ceux « du dedans » qui avaient vécu l’occupation allemande, et ceux qui étaient partis (qui avaient fui pour certains).

Les Allemands appliquèrent, la stratégie de la peur aux civils (exécutions sommaires, déportations, prises d’otages, enfants aux mains coupés).
Ces crimes de guerre ne visaient pas que la Belgique, mais aussi des civils français dans la Meuse et les Ardennes.
Pour certains, secourir les catholiques persécutés par les luthériens, était un véritable devoir.
En effet la Belgique, avait servi de refuge à des congrégations catholiques chassées de France en 1880 et en 1905.
La Grande Guerre a provoqué, un exode de 12 millions personnes.
C’est un grand remuement comme dit l’historien Philippe Nivet

L’auteur de façon intelligente a esquissé un rapprochement, avec l’exil des Belges aux pays et en grande Bretagne.
Un pan de notre histoire, généralement occultée, et qui mérite d’être évoqué.
Le problème des réfugiés reste une donnée constante, de tous les conflits modernes, malheureusement.

Le premier exode la Grande Guerre des réfugiés belges en France Jean pierre Popelier éditions vendémiaire avril 2014 18 euros 155 PAGES.

« L’amuse-bouche », une histoire gratinée de la cuisine
« Les Voix Célestes » Warner Classics/Radio Classique
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture