Essais
« La guerre sociale en France », voyage au pays du néolibéralisme

« La guerre sociale en France », voyage au pays du néolibéralisme

29 janvier 2022 | PAR Julia Wahl

Les éditions La Découverte publient en format poche La Guerre sociale en France, de Romaric Godin, journaliste de Médiapart spécialisé en macro-économie. Un état des lieux de la casse de ce qu’il est convenu d’appeler « État-providence ».

Critique du « néolibéralisme »

Ce petit livre se veut d’abord une description du néolibéralisme et de ses enjeux. Loin de le restreindre au libéralisme traditionnel qui prétendait voir en l’État un frein au développement économique, Romaric Godin montre, à l’aide d’exemples précis, que le capitaliste néolibéral attend au contraire de l’État qu’il vienne à son secours. Seulement, au lieu de pallier les insuffisances d’un système inégalitaire par la redistribution des richesses, ce dernier est prié d’accompagner les entreprises privées et augmente ainsi les inégalités.

Petite histoire de la lutte des classes en France

L’un des intérêts de La Guerre sociale en France est de commencer par un ancrage historique des problématiques contemporaines. Son détour par le XIXe siècle, notamment, rend compte de l’importance des très violentes luttes entre bourgeoisie et prolétariat. La politique française serait de ce fait hantée par la crainte de leurs résurgences, ce qui expliquerait la relative résistance des Français aux coups portés aux diverses protections sociales. Cette histoire permet aussi d’inscrire dans un temps long les affrontements récents, y compris ceux d’un État qui n’hésite à nouveau plus à user de la force pour soutenir la « libre entreprise », comme l’ont montré des experts de l’ONU en 2019.

Un tropisme franco-français

On pourrait toutefois reprocher au journaliste de se centrer un peu trop sur la France et ainsi d’ignorer les autres poches de résistance, qui existent partout sur la planète. Si l’on en croit Romaric Godin, les Français seraient plus attachés que d’autres à un État redistributif. Un panorama plus large aurait sans doute nuancé ce constat.

Cette nouvelle édition est suivie d’une postface qui met à jour ses conclusions.

 

La Guerre sociale en France. Aux sources économiques de la démocratie autoritaire, Romaric Godin, La Découverte, 2022, 12 euros (7,99 pour la version numérique).

Visuel : couverture

« Vie de Joseph Roulin », le portrait d’une amitié
« Thaïs » au Grand Théâtre de Tours : Plasson et Grinda offrent une belle soirée de songe
Julia Wahl
Professeure de lettres durant dix ans, chargée de production de diverses compagnies de danse ou de théâtre, chargée d'action culturelle et des relations publiques... Tout ce qui a trait à la promotion de la culture et au développement de ses publics me passionne. Parce que l'on ne peut voir un spectacle sans vouloir transmettre ses émotions, je chronique régulièrement le cinéma, le théâtre et la politique culturelle pour Toute la Culture.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture