Essais
La défaite du cancer, par Laurent Alexandre

La défaite du cancer, par Laurent Alexandre

09 décembre 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Chirurgien urologue, et énarque, Laurent Alexandre (fondateur du site doctissimo), présente l’histoire du cancer.

[rating=3]

LA MAÎTRISE DU CANCER EST UNE PERSPECTIVE RÉALISTE
Le cancer c’est une tumeur maligne causée, par une multiplication anarchique des cellules.
La maîtrise du cancer est une perspective réaliste.
À une échéance proche, la grande révolution NBIC-convergence des nanotechnologies (N), de la biomédecine (B), de l’informatique (I) et de sciences cognitives permettra de soigner le plus vieux mal de l’humanité.
Les patients bénéficieront d’un dépistage ultra-précoce et de thérapie sur mesure.

HISTOIRE DU CANCER
Le cancer existe depuis longtemps, mais avant les personnes avaient une espérance de vie plus courte, ce qui n’est plus le cas à notre époque.
Il n’existe pas un gène du cancer, mais une multitude de » variants ».
Le premier à avoir fait progresser la lutte contre le cancer, c’est Rudolf Virchow (1821-1902), un allemand.
La chimiothérapie est née, grâce à un américain Sydney Faber (1903-1973), qui a découvert son potentiel, lors de l’utilisation de gaz moutarde pendant la Seconde Guerre mondiale.
Un anglais Alan Turing (1912-1954), inventeur de l’informatique est à l’origine de la révolution numérique qui a fait avancer la lutte contre le cancer, de façon fondamentale.
Il a réussi à déchiffrer la machine à crypter les messages des nazis.
Malheureusement, il a eu une fin tragique (il aurait pu être assassiné par les services secrets), à cause de sa vie privée.
Un algérien Elias Zerhouni a fait le choix des états Unis au lieu de la France, et a fait avancer, la bataille humanitaire, dans le domaine des cellules-souches.
Les héros de la lutte contre le cancer sont des humains, sauf Watson une machine créée par IBM pour proposer aux malades des thérapies, à la carte.

La prévention, reste le meilleur traitement contre le cancer
Le cancer deviendra bientôt un détail de l’histoire, la techno médecine deviendra une médecine personnalisée.

Laurent Alexandre, La défaite du cancer, Histoire de la fin d’une maladie, éditions JC Lattés, 354 pages, octobre 2014, 19 euros.

visuel : couvertire dulivre

[Critique] « Le Chant de la mer », et les visages de la terre : un dessin animé émouvant
« Niki de Saint Phalle » : une biographie de Elisabeth Reynaud
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *