Essais

Julia Palombe nous met au lit

Julia Palombe nous met au lit

18 septembre 2016 | PAR Amelie Blaustein Niddam

 

 

La danseuse et chanteuse sexy en diable Julia Palombe pousse un nouveau coup de gueule mais cette fois sous forme de « manifeste contre la société de la mal-baise » , Au lit citoyens !

 

Édité chez Blanche Hugo et Cie, le pamphlet se lit rapidement et avec jubilation. La belle a pensé dix commandements, certains faciles à respecter (Tu n’oublieras jamais que la sexualité est un jeu) d’autres plus difficiles ( Tu combattras sans relâche la monotonie).

 

Partant de l’idée que si les terroristes baisaient plus, ils ne remplaceraient pas leur manque d’orgasmes par des éjaculations mortelles dans nos lieux de fêtes, elle s’attaque à un mal plus général, celui d’un dévoiement de l’héritage de 68. Le passage du peace and love au fast and furious ne s’est pas fait sans quelques dégâts.

 

Ses dix commandements sont donc le fil conducteur du livre qui se compose à chaque fois d’un mix mêlant pensée personnelle, témoignages fort drôles (« Macholand) et de citations volontiers de chorégraphes (Isadora Duncan).

 

Car Julia danse avant tout, et en clôture de bouquin elle nous explique pourquoi, dans la révélation d’un drame insoutenable. Dans sa vie elle a d’abord dansé avec la douleur pour ensuite danser de plaisir, et elle va mieux. Vous lirez pour comprendre.

 

Cela parait facile de dire et d’écrire « Nous avons le devoir de jouir si nous voulons nous affranchir d’une société malade » et pourtant cela ne l’est pas. Est-ce que Au lit citoyen ! Sera enseigné à l’école, ce serait bien. Les éternelles questions de l’acceptation de soi, de son propre désir sur soi permettant à l’autre, aux autres d’avoir envie de vous semblent ne pas être résolues. Les témoignages qu’elle rapporte ( Sa voisine du dessus portant plainte car elle jouit trop fort ) sont à la fois drôles et inquiétants.

 

« Si le sexe et la créativité sont souvent considérés par les dictateurs comme des activités subversives, c’est parce-qu’ils font prendre conscience que vous possédez votre propre corps- et par là même votre propre voix. C’est la vision la plus révolutionnaire qui soit » Erica Jong

 

 

Julia Palombe, Au lit citoyens !, Le manifeste contre la société de la mal baise, Hugo Doc, Blanche, 2016, 121 pages, 9, 99 €

LE MONDE DE LA MUSIQUE DE LA CHANSON DE LA POESIE SE MOBILISE CONTRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES
[Critique] du film « War Dogs » Miles Teller et Jonah Hill rois du business militaire
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. amelie@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *