Essais
« Journalistes 2.0 » : un petit point sur les mutations du métier par Linda Be Diaf

« Journalistes 2.0 » : un petit point sur les mutations du métier par Linda Be Diaf

05 février 2015 | PAR Yaël Hirsch

Blogueuse, consultante en marketing digital, Linda Be Diaf avait déjà travaillé sur les journalistes face au Web.1. Appuyé sur un travail de veille sérieux menée en 2013-2014, cette enquête sur les journalistes face à l’interactivité des « nouveaux médias » (au sens large) déroule sérieusement une série de constats et de définitions clairs et importants. 

[rating=3]

journaliste 2.0Face aux blogs, microblogs, réseaux sociaux, algorithmes et forums de commentaires, les journalistes du Web 2.0 doivent trouver leur place dans un monde ou l’information est internationale et peut être apportée par quiconque a accès au net (et éventuellement à un appareil photo sur son mobile). Alors qu’ils perdent de plus en plus leur position de leaders ou canaliseurs d’opinion et qu’à l’heure de la convergence numérique, on leur demande de jouer les couteaux suisses (plus question de se limiter à un medium), les journalistes sont un peu débordés. Comment continuer à vivre de leur métier? Quel est leur rôle aujourd’hui? Quelle déontologie conserver ?

Très pédagogique dans ses efforts de définition, très fluide dans la présentation des enjeux pratiques pour les journalistes d’une mutation aussi importante que le Web 2.0, Linda Be Diaf livre un ouvrage précieux. Qu’on aurait peut-être souhaité plus prêt à imaginer et défendre une thèse sur le devenir d’une profession en pleine mutation et plus profond dans ses questionnements politiques sur ce bouleversement.

 Linda Be Diaf, Journalistes 2.0, L’Harmattan, 224 p, 21 euros. Sortie le 1ier janvier 2015.

visuel : couverture du livre

« Giselle » par le Ballet de la Scala de Milan : sublime Svetlana Zakharova
« Drink a lol », après le blog, l’album
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “« Journalistes 2.0 » : un petit point sur les mutations du métier par Linda Be Diaf”

Commentaire(s)

  • J’ai partagé votre information au combien importante et je me permets de vous adresser à nouveau des réflexions=
    La liberté n’est pas une faveur c’est un combat quotidien .
    « Un homme qui n’a pas d’ennemi n’a rien fait de sa vie ! (Winston Churchill) »
    A méditer = Deux Très grands journalistes =
    -« Je demeure convaincu qu’un journaliste n’est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de roses. Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie » Albert Londres
    -« Il n’est pas un crime, pas un truc, pas un sale coup, pas une escroquerie, pas un vice qui ne perdure sans le secret qui l’entoure. Exposez ces faits au grand jour, décrivez-les, attaquez-les, ridiculisez-les dans la presse et, tôt ou tard, l’opinion publique les chassera. Informer n’est peut-être pas la seule chose nécessaire mais c’est une chose sans laquelle toutes les autres démarches resteront vaines » Joseph Pulitzer

    février 5, 2015 at 19 h 44 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture