Essais
« Ils ont rêvé d’un autre monde », par Laurent Vidal

« Ils ont rêvé d’un autre monde », par Laurent Vidal

12 septembre 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de la Rochelle, Laurent Vidal publie le rêve de 500 français qui sont partis pour le Brésil pour fonder un nouvel Eden en 1841.

[rating=4]
ils ont reve laurent vidalILS REVENT D’UNE SOCIETE IDEALE
Ils sont tisserands, chaudronniers, fabricants de chandelles, vanniers, horlogers, machinistes, bucherons, savonniers ; à partir de 1841, des centaines d’artisans et d’ouvriers s’embarquent pour le Brésil avec femmes et enfants, laissant tout derrière eux.
Las de la répression permanente qui pèse en France sur les classes populaires, et nourris des théories de Charles Fourier, ils rêvent de fonder outre Atlantique une société idéale et
harmonieuse, en pionniers d’un nouvel âge d’or.

FOURIER GUIDE LEUR REVE
Charles Fourier qui est l’inventeur de la science sociale (1772 1837) veut créer un ordre sociétaire et tente de créer une colonie sociétaire à Condé sur Vesgres dans les Yvelines.
Il veut créer un nouveau monde, c’est l’inspirateur de ces français qui veulent vivre une communauté d’un nouveau genre.

BENOIT MURE
Médecin de Lyon, sensible aux idées de Charles Fourier et à la science homéopathique (révolutionnaire pour l’époque) organise le voyage au Brésil.
Mais pour ces « fidèles « l’attente est longue, comme en témoigne des vers de Jules Vinçards (l’attente) » C’est que l’attente est bien longue et cruelle ».
Le voyage fut long et pénible.
Il choisit au Brésil, une presqu’île.
L’aide de l’empereur du Brésil est sollicitée.

POLYPHONIES ATLANTIQUES
Laurent Vidal s’est rendu sur place, mais il ne reste rien de ces aventuriers, aucune ruine, pas même quelque bout de muret.
Malheureusement l’élan utopique, le rêve communautaire de ces familles a failli malgré les efforts déployés pour surmonter une éprouvante traversée de l’Atlantique.
Des difficultés financières, la réalité de la vie en exil et des ambitions individuelles ont fait échouer cet élan « utopiste ».
Ou alors , il faut aller plus loin et on ne trouve que des traces indirectes comme une rue ou une avenue et des tombes qui portent le nom de Ledoux(un des protagonistes de cette affaire).
Laurent Vidal réussit à nous faire partager sa passion pour ces hommes et femmes qui vivent désormais » aux frontières de l’illimité et de l’avenir »(Apollinaire).
Grâce à cette histoire pleine de  bruit et de fureur, dans une écriture très enlevée, relevée et savante, nous revivons cette odyssée.
L’auteur nous charme et nous fait  appréhender sa connaissance de la culture brésilienne.
« Oui, qu’on me donne un point d’appui et un levier, une date, une rue, je ferai un geste et je serai capable de soulever ce monde de mystères ».
Geraldo Mello Mourao le valet de pique 1963.

Laurent Vidal, Ils ont rêvé d’un autre monde, éditions Flammarion, août 2014, 391 pages, 23 euros.
visuel : couverture du livre

Gagnez 10 places pour l’exposition « Pippo Delbono — Ma mère et les autres » à Maison Rouge
Antoine Duhamel, le compositeur de Pierrot le fou est mort
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture