Essais
« Ils étaient là » d’Olivier Sierra

« Ils étaient là » d’Olivier Sierra

09 août 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont


Né en 1961 Olivier Sierra a passé son enfance à quelques kilomètres du célèbre Pegasus bridge de Bénouville.
La découverte de reliques militaires diverses dans des champs et des bois environnants l’amène à s’intéresser très tôt aux événements de l’été 1944 dans la région.
C’est le point de départ d’une passion qui a évolué avec le temps et qui s’exprime aujourd’hui à travers cet ouvrage.

OUVRAGE ORIGINAL

L’ouvrage que nous présente ici Olivier Sierra ne manque pas d’originalité.
Pendant des années l’auteur a collecté plusieurs centaines de photographies totalement nouvelles sur la sinistre période de l’occupation allemande.
Les photographies reproduites sont en grand format et témoignent du quotidien.
Le tout est présenté dans un ordre chronologique avec un bref commentaire à chaque fois.
D’un accès aisé, le présent album apporte au lecteur une abondante et inédite documentation sur cette période.
Un index des lieux permet de situer les photographies dans la Normandie.

DES PHOTOGRAPHIES PROVENANT DE COLLECTIONS PRIVEES

Tous les documents de ce livre ne proviennent pas de fonds iconographiques officiels, comme les grands centres d’archives ou les agences.
Ces clichés ont tous été pris entre 1940 et 1944, par des soldats allemands cantonnés en Normandie.

DES IMAGES GUERRIERES, DES IMAGES DE PROPAGANDES

Ce sont des images guerrières et de propagandes :
– soldats distribuant du pain à des enfants normands ;
– officiers allemands déjeunant dans un jardin potager à Orbec, avec des victuailles à profusion ;
– la place Thiers à Lisieux où la population va à la cathédrale ;
– arrestation d’un civil à Honfleur par les nazis ;
– allemand devant la basilique de Lisieux, en cours de finition ;
La période part de la défaite aux préparatifs de débarquement vers l’Angleterre (seelowe) aux débarquements.
Ce travail nous donne un témoignage brut des événements passés, dans la série de beaux livres.
Passionnant et touchant…

Ils étaient là, Olivier Sierra, éditions Orep, juin 2014, 327 pages, 39,90 euros.

« Ce sont des choses qui arrivent » : les secrets sous les cotillons mondains de l’occupation, par Pauline Dreyfus
[Critique] « Nos pires voisins » : énième comédie sur le passage à l’âge adulte. Vite vue, vite oubliée
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture