Essais
Histoire secrète de l’OM par David Garcia

Histoire secrète de l’OM par David Garcia

08 septembre 2013 | PAR Jean-Paul Fourmont

Journaliste indépendant, David Garcia est notamment l’auteur de La face cachée de L’Equipe (2008). Il a enquêté pendant plus de deux ans au cœur du système OM. Très documentée et pas langue de bois du tout, sa passionnante Histoire secrète de l’OM vient d’être publiée chez Flammarion.

LE CLUB PREFERE DES FRANÇAIS
Le palmarès de l’OM est impressionnant : neuf championnats de première division, dix Coupes de France, trois Coupes de la Ligue, deux Trophées des champions et une Coupe Intertoto. Tout un chacun a encore en tête le triomphe de l’OM face au Milan AC en finale de la Ligue des champions, il y a de cela vingt ans. A ce jour, Marseille est le seul club hexagonal à avoir réussi cet exploit. Depuis lors, le club phocéen est le préféré en France. Extrêmement médiatique, l’OM bénéficie d’un immense engouement populaire aux quatre coins du pays. Cependant, derrière le prestige se dissimule une autre histoire, un peu moins reluisante celle-là…

LES MYSTERES DE L’OM…
Dans cette aussi méticuleuse qu’intéressante enquête, David Garcia revient sur la face cachée de l’OM. Son enquête se fonde sur des documents et des témoignages de première main. A l’évidence, il y a beaucoup à dire… Le journaliste rappelle notamment les dessous de l’épisode VA-OM, l’arrivée de Robert Louis-Dreyfus au club en 1996 afin de contrer Nike, les millions « disparus » dans le transfert de Drogba à Chelsea (lorsque Pape Diouf était aux commandes), la sempiternelle valse des dirigeants, les recrutements aussi onéreux que foireux, les extravagantes commissions des agents, les supporteurs « achetés » par le propriétaire, les guerres d’influence au sein du club et les intimidations (plus ou moins violentes et brutales selon les cas…).

David Garcia évoque également la grande influence du milieu sur l’OM. A cet égard, le rôle de José Anigo est central. Le directeur sportif de l’OM fut d’ailleurs mis sur écoute par les autorités. L’auteur raconte que l’ancien minot se rend parfois accompagné d’un boxeur pieds-poings à ses rendez-vous occultes… Durant les années 1990, le fils d’un truand marseillais (Deruda) fut également imposé à l’entraîneur et put même jouer quelques matches en première division, alors qu’il n’en avait manifestement pas le niveau. Il est également question de la guéguerre de l’infernal José Anigo contre le non moins sulfureux duo Bernès-Deschamps. Il convient toutefois de noter qu’on lui doit l’arrivée au club de Mathieu Valbuena et des frères Ayew, ce qui n’est pas rien.

Décidément, l’OM n’est pas un club comme les autres, et ceci pour le meilleur comme pour le pire ! A lire !

David Garcia, Histoire secrète de l’OM, Flammarion, 2013, 380 p., 19,90 euros.

Sylvie Ducas fait l’Histoire des prix littéraires
« No Pain, No gain » de Michael Bay : N’est pas Tarantino qui veut
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *