Essais

Ed Vulliamy : Amexica, le crime traqué aux frontières du Mexique et des Etats-Unis

Ed Vulliamy : Amexica, le crime traqué aux frontières du Mexique et des Etats-Unis

22 avril 2013 | PAR Jean-Paul Fourmont

Le journaliste Ed Vulliamy a notamment travaillé pour « The Observer » et « The Guardian ». Il a été élu reporter étranger de l’année lors des British Awards. Il vient de publier Amexica. La guerre contre le crime organisé sur la frontière Etats-Unis/Mexique.

Ed Vulliamy, AmexicaLA GUERRE SUR LA FRONTIERE ETATS- UNIS/MEXIQUE
Il y a quelque 3 200 kilomètres de frontière entre le Mexique et les Etats-Unis d’Amérique. C’est la frontière la plus longue et aussi… la plus violente au monde. C’est en effet là où s’écoule la plus grande quantité de drogue consommée entre les Etats-Unis d’Amérique et l’Europe. Jusqu’à présent, ce trafic a fait plus de 60 000 morts.

LA NARCOVIOLENCE
Il règne une véritable narcoviolence, que ni le Mexique ni les Etats-Unis ne parviennent à endiguer. Il faut savoir que rien que les traversées légales entre les États-Unis et le Mexique s’élèvent à plus d’un million de personnes par jour. C’est précisément l’endroit où il y a les flux transfrontaliers les plus importants au monde.

L’ARGOT MI-ANGLAIS MI-ESPAGNOL OU LE NORTENO
La région frontalière possède sa propre culture, ses codes et même sa langue : « bonjour » se dit par exemple « mano », mélange entre « hermano » et « hey man » ; « bicyclette », c’est « bicicleta » qui découle de « baica » et de « bike ».

L’HISPANISATION DES ÉTATS-UNIS
Quelque douze millions de Mexicains et vingt-huit millions de Mexicains américains vivent légalement aux Etats-Unis d’Amérique. Le nombre de clandestins d’origine mexicaine est estimé à environ vingt-huit millions.

LA MAFIA
Le parrain originel, c’est Miguel Angel Félix Gallardo. Mais, en 1985, on apprit la proximité du cartel de la drogue avec le gouvernement mexicain. Cette entente existait avec la complicité de certaines agences gouvernementales américaines. A cet égard, la mort d’un agent infiltré de la DEA, Enrique Kiki Camarena, mit à jour le jeu excessivement trouble de la CIA. Gallardo fut arrêté, mais remplacé par d’autres cartels…

DES MEURTRES DE PLUS EN PLUS MONSTRUEUX
La violence augmente sans cesse, tout le monde est touché : les religieux, les hommes politiques, les policiers, les enfants et les femmes ne sont pas épargnés. Les corps défigurés sont portés au vu de tout le monde.

Les chefs du cartel ont des coachs particuliers, qui leur apprennent les arts martiaux. Nous sommes donc loin du célèbre parrain Corleone… L’auteur rapporte que les membres du cartel adorent une sorte d’antéchrist, « la santisima muerte », qu’ils estiment pire encore que le diable.

LES ÉVOLUTIONS DES CARTELS
Les cartels se livrent une guerre sans merci. Chaque cartel essaie de contrôler la police et les politiciens. Ils s’efforcent, en outre, d’investir dans l’économie légale, si bien qu’ils sont incontournables.

Le livre d’Ed Vulliamy est passionnant, complet et dense. Le crime organisé est un problème majeur pour les Etats-Unis d’Amérique. Le président B. Obama est passé d’une frontière « virtuelle » confiée à Boeing à une lutte plus humaine, ce qui signifie qu’il y aura plus de « bottes » et moins de gadgets pour surveiller la frontière.

L’auteur pose la question de la destination de l’argent sale de cette guerre. Il se demande s’il ne conviendrait pas de suivre l’argent à la trace. La banque HSBC a dû payer de fortes amendes, car elle a blanchit beaucoup d’argent sale. Une autre partie du problème, ce sont aussi les abus de la police mexicaine. Il y a également la question de politique de la régularisation. Les Républicains sont-ils en train d’évoluer sur ce point ?

Ed Vulliamy, Amexica, Albin Michel, mars 2013, 453 p., 22,50 euros.

Nastry Tricks de Smokey Joe & The Kid, du lourd
Rudy Ricciotti sur tous les fronts
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

One thought on “Ed Vulliamy : Amexica, le crime traqué aux frontières du Mexique et des Etats-Unis”

Commentaire(s)

  • alain fourtado

    Comment faire pour se procurer le livre de Ed Vulliamy « Amexica » en version numérique. Merci

    septembre 25, 2013 at 0 h 32 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *