Essais
« Des âmes et des saisons » : Boris Cyrulnik propose son manuel de psycho-écologie

« Des âmes et des saisons » : Boris Cyrulnik propose son manuel de psycho-écologie

22 mars 2021 | PAR Yaël Hirsch

Le neuropsychiatre Boris Cyrulnik propose dans son dernier ouvrage paru chez son éditrice historique, Odile Jacob, un traité singulier de psycho-écologie.

Boris Cyrulnik a permis au concept de résilience de rayonner en France, donnant l’espoir aux êtres fragiles, traumatisés et « vilains petits canards », de pouvoir reprendre vie, avec les bons éléments sur lesquels se rebâtir. Lui-même enfant caché, il n’hésite pas à penser à la première personne. Depuis le premier confinement, nous avons souvent entendu sa voix rassurante nous appeler à un changement civilisationnel pour commencer d’ores et déjà à réparer un monde heurté par la maladie.

Pensé avant la pandémie, mais entrant en résonance forte avec ce que nous traversons, son nouveau livre cache sous le titre poétique Des âmes et des saisons un traité très singulier de psycho-écologie…

C’est donc un nouveau concept que le neuropsychiatre développe, selon une progression en trois couches : celle qu’on sait de plus en plus cruciale de l’embryon dans le ventre de sa mère, la couche sociale, et enfin la couche culturelle, les deux dernières couches étant baignées de langage. Dans tous les cas, c’est toujours dans un milieu que se développe l’humain, que Cyrulnik dépeint à la fois dépassé, sans boussole, « victime de ses succès » en termes de progrès techniques mais aussi responsable et capable de construire et reconstruire une civilisation.

Mettant en avant la plasticité de la biologie (cerveau, taille, genre) de l’humain pour survivre et faire face aux heurts du milieu, Cyrulnik livre des cas vus de ses yeux (les orphelinats de Ceaucescu) et révèle des épisodes peu connus de l’histoire de la psychanalyse, comme le travail de Freud sur le sexe changeant ou caché des anguilles…

Ce faisant, il fait le point sur tout ce qui change et nous fait peur : l’abus des ressources de la planète, la violence sociale, et aussi l’évolution drastique des rôles des parents. « À quoi sert aujourd’hui un corps d’homme » ? (p. 118), demande-t-il, expliquant à quel point le rôle du père a changé mais aussi à quel point il est important…

Un livre complexe et riche qui permet de penser la vie comme un tout, avec l’espoir que des humains responsables puissent encore éviter le pire aux diverses couches qui constituent leur milieu naturel et culturel de vie…

 

Boris Cyrulnik, Des âmes et des saisons, Odile Jacob, 304 p., Sortie le 20 janvier 2021, 20,90 euros.

visuel : couverture du livre.

« Palmos » d’Andonis Foniadakis créé en streaming à l’Opera Ballet Vlaanderen
Agenda culturel de la semaine du 22 mars
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture