Essais
Denis Grozdanovitch, La puissance discrète du hasard

Denis Grozdanovitch, La puissance discrète du hasard

12 août 2013 | PAR Jean-Paul Fourmont

Après avoir publié le Petit traité de désinvolture en 2002 ainsi que Rêveurs et nageurs en 2005 et L’art difficile de ne presque rien faire en 2009, Denis Grozdanovitch vient d’écrire La puissance discrète du hasard, ouvrage récemment paru chez Denoël.

[rating=1]

puissance discrète du hasardLE HASARD
Rêves prémonitoires, rencontres singulières, coïncidences troublantes, nos vies sont semées de ces évènements auxquels il est difficile de donner un nom.

Pourtant, ils existent indéniablement et ont une signification. Afin de mieux la saisir, l’auteur recommande de desserrer les contraintes d’un esprit trop rationnel.

DE CURIEUX CONCEPTS
L’auteur tente d’initier le lecteur à de curieux concepts, comme la « sérendipité », i.e. l’art de faire des trouvailles inopinées, l’« happenstance », c’est-à-dire l’art de se trouver au bon endroit au bon moment, ou le « lâcher-prise », le calcul inconscient.

Avec cet ouvrage, l’auteur a voulu « surfer » sur la notion de hasard. C’est une notion que l’on retrouve partout, sous différentes formes. Nassim Nicols Taleb a déjà creusé la question avec son ouvrage sur le cygne noir.

L’ouvrage de Denis Grozdanovitch est un peu décevant : une plus grande cohérence et un index auraient été les bienvenus. Il ne suffit pas de citer pour exister. Tout ceci manque d’érudition et de joie.

Denis Grozdanovitch, « La puissance discrète du hasard », Denoël, 2013, 302 p., 17,50 euros.

La saga Star Wars prochainement adaptée en série ?
Impression de marbre
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *