Essais
Confessions d’un jeune romancier : Umberto Eco livre ses secrets d’auteurs

Confessions d’un jeune romancier : Umberto Eco livre ses secrets d’auteurs

11 mars 2013 | PAR Yaël Hirsch

L’auteur du « Nom de la rose » et du « Pendule de Foucault » est aussi un formidable théoricien du fait littéraire. Dans ses « Confessions d’un jeune romancier », il livre, dûment médités, ses secrets de fabrication qui sont en fait de grands cours de théorie de la littérature. Un livre aussi agréable que pointu qui a été traduit de l’anglais, puisqu’il s’agit d’une série de conférences délivrées par le savant italien à Harvard en 2011.

C’est avec ironie que Umberto Eco intitule cette série de 4 conférences délivrées dans le cadre des Richard Ellmann Lectures, « Confession d’un jeune romancier » :  C’est  à près de 50 ans que le professeur de philosophie et de sémiotique s’est mis à écrire de la fiction. Mais c’est trrès sérieusement à partir de cette expérience du passage à l’écriture et largement à travers l’auto-analyse d’extraits de certains passages de ses œuvres qu’il se propose d’orienter les aspirants auteurs, aussi bien que les amateurs éclairés de belles lettres sur le processus de création.

Fidèle à ses principes du « Livre Ouvert » il estime qu’un texte vit de lui même et laisse une large marge de liberté à l’interprétation de ses propres textes par les lecteurs ou savants qui s’en sont emparés. Néanmoins, avec une dose généreuse de culture, d’humour et de désir de transmission, Eco estime qu’en tant qu’auteur, il peut peut-être éclairer certains aspects de la fabrication de l’œuvre. Et il découvre ses cuisines aux placards pleins et aux feux mijotant à un public déjà conquis.

Érudit, raffiné et bourré de remarques brillante sur ce qu’est la littérature, le texte de ces « Confessions d’un jeune romancier » est accessible aussi bien aux étudiants en littérature qu’aux fans de l’auteur du « Cimetière de Prague ». C’est  le vademecum idéal pour entrer dans la partie théorique du travail de ce grand professeur…

Umbero Eco, « Confession d’un jeune romancier », texte des 4  Richard Ellmann Lectures (2011), trad. de l’Anglais François Rosso, Grasset, 2041 p. 17 euros. Sortie le 6 mars 2013.

Gagnez 2×2 places pour le concert de Lilly Wood & The Prick au Centre Paul Baillart (91)
Cinélatino les 25èmes Rencontres de Toulouse auront lieu du 15 au 24 mars
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *