Essais
California Dreamin’ Le rock West Coast de 1964 à 1972

California Dreamin’ Le rock West Coast de 1964 à 1972

10 mars 2014 | PAR Jean-Christophe Mary

Couvrant la période 1964 à 1972, cet ouvrage relate les temps forts du mouvement contestataire et hippie à travers le combat de musiciens bien décidés à prendre le pouvoir et lutter contre toutes les censures de l’époque. Entre 1964, année de l’arrivée des Beatles sur le sol américain et 1972, la musique rock connaît entre LA et San Francisco une ébullition créatrice qui donne au pays tout entier une bande son pleine de fraicheur et de liberté.

Byrds Doors, The Eagles, Jefferson Airplane , Hot Tuna, Iron Butterfly, Canned Heat, Buffalo SpringfieldThe Flying Buritto Brothers, Grateful Dead, Seeds, Love, Beach Boys, Santana, Neil Young, Janis Joplin, Mama’s and Papas, Poco, Love pour ne citer qu’eux font l’histoire du mouvement. Steven Jezo Vannier, historien spécialisé sur la contre-culture américaine des années soixante, rassemble et ordonne une somme d’anecdotes et d’informations sur les artistes connus et moins connus qui ont fait cette scène haute en couleur. Surf, rock, folk, garage, pop country, les genres musicaux se créent se télescopent et fusionnent dans une liberté totale. Artistes après artistes, cet abécédaire s’adresse à tous les fans et amoureux qui veulent en savoir plus sur la scène underground californienne des 60’s. Tous les groupes, artistes et genres musicaux sont racontés ici de A à Z, livrés avec des détails croustillants de manière chronologique jusqu’en 2013.
Cet livre ouvrage trace la route des rêves utopistes d’une génération mal à l’aise dans son rapport à l’autorité, à la morale et de ses combats à vouloir changer le monde. On le lit d’une seule traite.

California Dreamin’
Le rock West Coast de 1964 à 1972 | Steven Jezo Vannier
Genre : Musique et contre-culture
Collection : Formes
Broche | 532 pages. | Paru le : 06-02-2014 | Prix : 26.00 €
Editions : Le Mot et le Reste

« Les rencontres d’après minuit », le sexe triste de Yan Gonzalez
Abbas Kiarostami président des jurys Cinéfondation et courts-métrages à Cannes
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *