Essais
Alexis Philonenko, Histoire de la boxe

Alexis Philonenko, Histoire de la boxe

31 janvier 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Professeur honoraire à l’Université de Caen et à l’Université de Genève, Alexis Philonenko est également professeur émérite à l’Université de Rouen. Il est l’auteur de très nombreux ouvrages sur l’histoire de la philosophie, dont L’Œuvre de Kant, qui font autorité et aussi de quelques livres plus inattendus : Tueurs, La Mort de Louis XVI. Il s’est aussi intéressé à la boxe, puisqu’il a écrit Mohammed Ali, un destin américain. Les éditions Bartillat viennent de publier sa passionnante Histoire de la boxe.

[rating=4]

PhilonenkoLE DISCRET INTÉRÊT DES INTELLECTUELS POUR LE « NOBLE ART »
Généralement, les intellectuels n’aiment guère le sport, et ceci encore moins s’il est violent. Du moins, c’est ce qu’ils affirment en public… Car ils éprouvent bien souvent une secrète fascination pour le combat. Les Anciens, dont les Grecs, s’intéressèrent au pugilat. Avec cet ouvrage, la tradition s’est incontestablement maintenue, puisque l’universitaire Alexis Philonenko confesse (une nouvelle fois) son admiration pour la boxe anglaise.

LE PROFESSEUR BOXEUR
Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, Alexis Philonenko s’essaya à la boxe. Il s’agissait alors d’une période de vaches maigres. Il était alors excessivement difficile et coûteux de s’équiper convenablement. De plus, l’auteur allait en banlieue pour faire de la boxe, car c’était plutôt mal vu. Il explique, par ailleurs, avoir voulu prouver quelque chose en boxant. Plein d’admiration pour les boxeurs, il vit Robert Charron, champion de France poids moyen. C’était, dit-il, « une statue de marbre blanc ».

Et l’universitaire d’ajouter que « j’ai, toute ma vie, cru devoir plaindre les hommes qui n’avaient pas pu, soit par faiblesse physique, soit par inaptitude mentale, franchir les cordes et monter sur le ring qu’on nomme parfois « le cercle enchanté ». Quels beaux souvenirs ! Je n’ai pas honte de l’avouer ». Bref, le professeur assume sans fard son passé de boxeur.

L’HISTOIRE DE LA BOXE
Au fil des pages, le professeur Philonenko retrace les lignes forces de l’histoire (souvent glorieuse) de la boxe anglaise. L’auteur en évoque les grandes heures, mais aussi les moments moins remarquables. Tour à tour, il aborde les cas de Carpentier, Dempsey, Rocky Marciano, Joe Louis, Marcel Cerdan et Mohammed Ali… Toutefois, Alexis Philonenko prend garde à ne pas verser dans la naïveté, son regard se faisant souvent critique. S’il la considère comme « une école de courage et de sang-froid », il dénonce néanmoins l’exploitation des boxeurs et son déclin…

Alexis Philonenko, Histoire de la boxe, éditions Bartillat, 2013, 508 p., 24 euros.

visuel : couverture du livre ©Bartillat

Sylvie Vartan : pèlerinage sur les terres de ses premiers succès
Même sans Alagna, le Werther de Plasson et Jacquot reste habité à l’Opéra Bastille
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *