Livres

Eric Faye remporte le prix de l’Académie Française

29 octobre 2010 | PAR Yaël Hirsch

Les académiciens  ont donné le coup d’envoi des remises des prix littéraires, jeudi 28 Octobre. Ils ont descerné le prix de l’Académie Française à Eric Faye, pour Nagasaki chez Stock. Un roman au climat fantastique qui est la signature de cet auteur prolifique et qui a déjà remporté le pris des Deux magots avec ses nouvelles « Je suis le gardien du phare » (1997, Corti).

Eric Faye a donc remporté le prix de l’Académie, hier, par 9 voix contre 6, à l’issue d’un vote qui l’opposait à l’auteure de « Naissance d’un pont », Maylis de Kerangal (Verticales).
Eric Faye s’est fait connaître en 1995 avec « Le Général Solitude » (Le Serpent à plumes), grand spécialiste de l’auteur albanais Ismail Kadaré, il a participé à la publication des œuvres de ce dernier chez Fayard.
Nagasaki s’inspire d’un fait divers : en 2008, Shimura-San croit voir disparaître des objets dans son appartement… Il installe donc une webcam pour surveiller les lieux en son absence.

photo : Govin Sorel.

Skins US, un remake original?
Une Web TV pour les lives de La Cité de la Musique.
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *