Livres
« California Dreamin’ » de Steven Jezo-Vannier, le rock west coast de 1964 à 1972.

« California Dreamin’ » de Steven Jezo-Vannier, le rock west coast de 1964 à 1972.

04 février 2014 | PAR Le Barbu

9782360541126FSAll the leaves are brown, and the sky is grey. I’ve been for a walk on a winter’s day. I’d be save and warm if i was in L.A. California dreaming, on such a winter’s day ! Depuis la conquête de l’Ouest, comme The Mamas & The Papas, toute l’Amérique rêve de Californie… Cette côte Pacifique est ancrée dans le mythe américain comme une terre de richesses, d’abondance et de soleil. Lointaine et sauvage, elle prépare dans les années 1960 une sorte de contre culture éprise de liberté, de plaisirs et de rock’n’roll.

California Dreamin’ est une véritable Bible, une véritable Encyclopédie musicale rassemblant plus de 300 groupes. Les artistes les plus connus – The Doors, Janis Joplin, Frank Zappa, Jefferson Airplanes – y côtoient les plus obscurs – The Click Kids, Geronimo Black ou encore The Millenium. La Californie devient durant cette décennie un véritable vivier de talents et d’influences. Le croisement des sons anglais et américains, ainsi que les nombreux métissages, font éclore une musique décomplexée, imprégnée de blues, de folk, de rock, de jazz, de country, de surf music ou de country revival… Une véritable explosion de modernité entre psychédélisme et déchaînement garage. Au-delà de nos perceptions hippies et de notre ivresse de loisirs, California Dreamin’ c’est aussi l’histoire de la révolution électrique, du protest song, d’une ébullition créatrice sans précédent et sans équivalent. Cet ouvrage, qui deviendra un ouvrage de référence, est un panorama complet du rock west coast de 1964 à 1972. Steven Jezo-Vannier nous propose ici une véritable Bible du digger. Un travail colossal, rigoureux et d’une grande qualité qui nous fait dire que nous allons suivre de près ses prochaines publications.

« California Dreamin’ » de Steven Jezo-Vannier, le rock west coast de 1964 à 1972, éditions Le Mot et Le Reste, 532 pages, 26 euros, janvier 2014.

Steven Jezo-Vannier est aussi l’auteur de cinq autres ouvrages : San Francisco, l’utopie libertaire des sixties, ainsi que de Contre-culture(s), des Anonymous à Prométhée et de Grateful Dead. Tous ces ouvrages sont publiés aux éditions Le Mot et Le Reste, maison d’édition marseillaise dont la ligne éditoriale et la qualité des ouvrages en font une maison à suivre sans hésitations.

http://www.lemotetlereste.com/mr

Célibataire : décollage immédiat pour le 7ème ciel avec Celio
[Interview] Deportivo : « Parvenir à ne pas négliger ses rêves »
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *