Beaux-Livres
« Zombies ! Une histoire illustrée des morts vivants » par Jovanka Vuckovic, c’est aux éditions Hoëbeke

« Zombies ! Une histoire illustrée des morts vivants » par Jovanka Vuckovic, c’est aux éditions Hoëbeke

25 novembre 2013 | PAR Kylhian Hildebert

Figures insécables du fantastique et de l’horreur depuis des décennies, les zombies et autres morts vivants (momies, personnes rendues hystériques par un virus inconnu, etc.) sont à l’honneur dans cet ouvrage écrit par une spécialiste du genre et préfacé par George A. Romero, rien que ça…

Zombies_FR_JACKET_ok.indd

Hier s’est achevé le Paris International Fantastic Film Festival. Les amateurs d’horreur et de fantastique se sont retrouvés pour six jours terrifiants afin de découvrir les nouvelles perles du genre. Genre qui est bien illustré par les morts vivants, repoussants, à la dentition douteuse, à l’apparence putride et au vocabulaire assez limité. Jovanka Vuckovic dresse le portrait de ces personnages que l’on n’inviterait pas forcément lors d’une soirée foot, de leurs origines, qui trouvent leur source dans les contes africains importés aux Antilles, jusqu’à nos jours.

Si le terme zombie apparaît dans le dictionnaire en 1819 et qu’il prend véritablement la signification qu’il a aujourd’hui et qu’il a prise pour le public américain, au cours de l’année 1889, grâce aux Carnets de voyage de Patrick Lafcadio Hearn, le thème d’un mort revenant à la vie est beaucoup plus ancien. Séculaire, on le trouve par exemple dans la mythologie, égyptienne notamment, avec Osiris, représenté par sa peau verte, « rafistolé » par son épouse Isis après que Seth a dispersé son corps aux confins de l’Egypte. Le mort revenant à la vie est par la suite un concept présent dans de nombreux folklores, en partie car il défie les lois de la nature, vainquant le caractère temporaire de la vie. Nul « repos éternel » avec ce walking dead.

S’ouvrant sur sa présence dans les légendes vaudous découvertes sur l’île d’Haïti à la fin du XIXe siècle (et un peu avant sur l’île de la Martinique), Jovanka Vuckovic analyse l’évolution de ce personnage atypique, principalement au cinéma, décennie après décennie, suivant ses métamorphoses en Europe, aux États-Unis, au Japon. Cela donne également lieu, dans une proportion moindre, à une analyse sur sa présence dans les jeux-vidéos, l’industrie musicale (Rob Zombie…), le petit écran et les clips vidéo. Un must-have pour tous les amateurs, qui découvriront sans doute des films insoupçonnés à visionner de toute urgence durant ces froides nuits d’hiver.

Visuel : © affiche de Zombies ! Une histoire illustrée des morts vivants, éditions Hoebeke

[Critique] « The Pyre », de Gisèle Vienne, au festival NEXT : éblouissant, assourdissant
Gagnez 10×2 places pour le concert de Auren au Divan du Monde le 16.12
Kylhian Hildebert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *