Beaux-Livres

Plaisirs & Débauches au masculin 1780-1940

Plaisirs & Débauches au masculin 1780-1940

30 octobre 2014 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Plaisirs et débauches du nu masculinNicole Canet, propriétaire de la plus sulfureuse galerie de Paris, spécialisée dans l’érotisme, fait encore une fois parler d’elle en nous offrant un nouvel ouvrage passionnant et très complet puisqu’il ne traite rien de moins que le nu masculin de la fin du XVIIIème siècle jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale. Après son ouvrage déjà très plébiscité par ses fans: Décors de Bordels Entre intimité et exubérance (voir notre article), celle-la même qui tient galerie dans un ancien bordel nous entraîne dans les frissons de la beauté du corps nu masculin qui s’exhibe fièrement à chaque page de ce livre.

Riche de mille et une surprises, cet ouvrage nous entraîne dans les jeux de débauche, les fantasmes et les orgies les plus clandestines. Oscar Wilde y apparaît, les amours homosexuelles avec des photos encore inédites s’y révèlent, de superbes gravures d’époque et des textes historiques, entre autres de Jean-Jacques Rousseau, y sont inclus. Pour découvrir toutes ces merveilles, vous êtes conviés à la galerie Au bonheur du jour à deux pas du Louvre le mardi 4 novembre de 17h à 22h. Vous pouvez également commander cet ouvrage en ligne sur le site de la galerie. A découvrir en parallèle dans cette dernière l’exposition des travaux en Tunisie de 1905 à 1910 des photographes Rudolf Lehnert (1878-1948) et Ernst Landrock (1878-1966) jusqu’au 22 novembre 2014.

Informations Pratiques

Lieu: Galerie Au bonheur du jour 11, rue Chabanais 75002 Paris

Horaire:
Du mardi au samedi de 14H30 à 19H30

Liens: La galerie Au bonheur du jour

Editions au Bonheur du Jour – auteur Nicole Canet Edition très limitée à 950 exemplaires – 336 pages – 275 illustrations – Textes d’Etienne Cance – Relié – format 21,5 x 27,5 cm – Parution fin octobre 2014 – ISBN 97-8-2-9532351-8-0 – Prix : 79 euros

Radio Nova, le big bang?
« Soeur je ne sais pas quoi frère », Philippe Dorin Tchekhovien au Théâtre Paris Villette
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *