BD
Walhalla t1 : terre d’écueils. Les vikings en goguette

Walhalla t1 : terre d’écueils. Les vikings en goguette

28 août 2013 | PAR Sandra Bernard

WALHALLA T01[TRE].indd.pdf

Les vikings, ces (pas si) terrifiants guerriers partis à la recherche de la terre promise accostent dans nos librairies avec le premier tome de Walhalla. Cette nouvelle série de Marc Lechuga et Nicolas Pothier ne va pas redorer le blason des nobles guerriers venus du froid, mais pour notre plus grand plaisir.

Rvahr, charmante petite île volcanique toujours enneigée où s’est établie une non moins charmante petite communauté de vikings vit des heures sombres. Outre le climat rigoureux 365 jours par an, la terre tremble et le volcan se réveille. Les phénomènes étranges se poursuivent quand tout le village fait le même rêve. Intrigués, tous se rendent chez leur sage Dahmar qui leur annonce une ancienne prophétie : le jour du grand rêve commun, le volcan se réveillera et engloutira l’île et ses habitants. La perspective de rejoindre le Walhalla (paradis des vikings) glace d’effroi toute la communauté. Heureusement, Dahmar persuade deux valeureux combattants, Rudolf l’agité et le calme Brömur (au nom prédestiné), de le suivre dans sa quête de la terre promise à la fois calme et fertile. Au terme d’un voyage épique, le trio mal assorti accoste sur une plage bêeeelissime où paissent paisiblement … des centaines des moutons! La terre promise et donc déjà habitée et, hélas pour les trois compères, les drôles d’autochtones revêtus de jupettes à carreaux vont leur donner bien du fil à retordre. Arrivés en pleine guerre de clans, ils ne doivent leur salut qu’à l’intervention non pas d’une valkyrie mais de Kilt, une jeune et intrépide guerrière du clan Mac Beef.

Les dessins sont agréables, colorés, décalés, assez clichés et collent biens aux nombreuses situations loufoques. Pas prise de tête, les jeux de mots improbables mais jamais gras, les retournements de situations et autres clins d’œils en pagailles font de ce premier tome un vrai petit plaisir pour les petits et les grands. Si ce premier tome se conclut honorablement, l’on attend la suite avec impatience.

Glénat 2013 Pothier/Lechuga/©Treize étrange édition 2013

Page sur le site de l’éditeur

Informations pratiques :

Walhalla – Tome 1 : Terre d’écueils, Scénariste Nicolas Pothier, Dessinateur Marc Lechuga, Genres: Aventure, Humour, Collection: Treize étrange, Format : 215 x 293 mm, 48 pages, Façonnage: Cartonné, EAN/ISBN : 9782723480857, Prix: 11.50€

[Critique] « Les Flingueuses» : Sandra Bullock et Melissa Mc Carty parfaites dans le buddy movie féminin de l’année
Stéphane Fedorowsky expose son cinéma à la Galerie Guigon
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

One thought on “Walhalla t1 : terre d’écueils. Les vikings en goguette”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *