BD
Wake Up America de John Lewis, Andrew Aydin et Nate Powell

Wake Up America de John Lewis, Andrew Aydin et Nate Powell

26 janvier 2014 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

51OOyrosLTL._AA160_Cette bande dessinée paraît en français pour la célébration du Cinquantième anniversaire du discours de Martin Luther King « I’ve a dream »

John Lewis, démocrate, fut l’un des six principaux leaders du mouvement civique pour l’égalité entre les noirs et les blancs dans les années 1960 aux USA. Il raconte ici ses souvenirs de cette époque si particulière qui a révolutionné le cours de l’Histoire.

418+KUbY+iL._SY445_John Lewis, représentant au Congrès pour la Géorgie depuis 1987, raconte ici sa propre histoire avec l’aide d’Andrew Aydin, son assistant parlementaire. De son enfance à sa vie d’aujourd’hui, l’auteur retrace avec simplicité ce que fut sa vie et son désir permanent de justice. Il est assisté ici au dessin par Nate Powell qui a écrit entre autres le Silence de nos amis (Casterman, 2012) qui met en scène deux familles, une blanche et une noire, dans les anées 1960 et Any Empire (Sarbacane, 2012) qui parle de la violence chez les jeunes dans la société américaine.

Ce témoignage du dernier des collaborateurs encore vivants proches de Martin Luther King dans les années 1960 est un message fort qui rappelle à chacun d’entre nous que la liberté et l’égalité sont des valeurs à faire respecter partout dans le monde ce qui n’est pas encore le cas dans certains pays. Ce combat est particulièrement beau car il a été mené dans la non-violence, une véritable gageure et une totale réussite. Un roman graphique captivant, l’histoire d’un homme modeste qui a contribué à faire évoluer les mentalités. Une belle histoire comme celle de Rosa Parks (voir notre article sur Le bus de Rosa de Fabrizio Silei et Maurizio A.C. Quarello) dont il est d’ailleurs question dans ce récit.

Editions Rue de Sèvres – roman graphique broché – date de parution: 8 janvier 2014 – 128 pages en noir et blanc – 13 euros

visuels (c): Editions Rue de Sèvres

Moby Dick livre premier de Christophe Chabouté
Sophie Coignard, et Romain Gubert décrivent « La caste cannibale »
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture