BD
Simon’s Cat revient en BD et nous fait ronronner de plaisir

Simon’s Cat revient en BD et nous fait ronronner de plaisir

03 juin 2013 | PAR Ines Zorgati

9782265097728Le plus espiègle et attendrissant des chats stars d’internet (et pourtant la compétition est féroce) est de retour en librairie avec deux nouveaux albums « Debout ! » et « On joue ? » inspirés des courtes vidéos humoristiques de Simon Tofield. Des pelotes de laine, des ronrons attendrissants et quelques coups de griffes au passage, bref tout ce qu’on aime !

Pour ceux qui ont peut-être réussi à passer outre le phénomène « Simon’s Cat », ce dessin animé vidéo de deux minutes diffusé sur Youtube depuis 2008, bonne nouvelle ! Non seulement vous pouvez vous rattraper immédiatement et filer sur simonscat.com visionner les stratagèmes sournois sous faux airs d’innocence mis au point par un chat en quête de nourriture, mais ces gags sont aussi depuis 2009 adaptés en bande dessinée sans texte . Donc plus d’excuse !

Après « une calamité de chat », « A manger! » ou encore « Envers et contre tous », les éditions Fleuve Noir sortent deux nouvelles adaptations papier du digne successeur de Garfield. Avec « Debout ! », le chat de Simon revient à sa première occupation de glisser son maître hors des bras de Morphée aussi délicatement qu’un éléphant dans un magasin de chats en porcelaine, occupation qui avait déjà fait la renommée de la première vidéo « Cat Man Do » en mars 2008. Toutes les façons de réveiller les chats aussi bien que les humains, les hérissons et les souris, y sont réunies, du tirage griffu de paupières au plus classique jet d’eau.

Encore plus d’espièglerie et de parties de chat perché endiablées dans « On joue? ». Des gags pourtant d’une simplicité déconcertante, des chats qui se tirent la queue ou qui attaquent leur maître en se prenant pour des félins moins domestiques qu’eux, mais qui font toujours mouche grâce à l’expressivité des personnages dessinés.

Pas de dialogue, que des images hilarantes de scènes à fois mesquines et attendrissantes, un chat irrésistible et une bande dessinée complètement addictive à feuilleter avec délice, que demander de plus ? Si ce n’est le même chat à la maison. Quoique …. On vous laisse juger avec une des vidéos incontournables de notre l’animal poilu ronronnant préféré :

 

Visuels: (c) couvertures de « On joue? » et « Debout! »

Balmain, l’ode couture de l’été
Sylvia Plath & Sisters, un concert littéraire nerveux et passionnel
Ines Zorgati

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture