BD

Léonard & Salai tome 1 de Benjamin Lacombe et Paul Echegoyen

Léonard & Salai tome 1 de Benjamin Lacombe et Paul Echegoyen

08 avril 2014 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

41-Y-I6F4+L._AA160_

tome 1: Il Salaïno

Un jour arrive à l’atelier de Léonard de Vinci un jeune garçon affamé nommé Salaï. Il va devenir l’apprenti du maître et très vite son amant. Une histoire d’amour passionnée va les lier pendant près de trente ans. Le voyou irrévérencieux et talentueux assistera Léonard dans ses créations et en toutes choses.

51XDZbDPP8L._SY445_Qui mieux qu’un génie visuel pouvait raconter la vie d’un autre génie? On ne présente plus Benjamin Lacombe, illustrateur fameux pour la jeunesse connu pour son travail aux aspects très gothiques: il a illustré entre autres Notre-Dame de Paris de Victor Hugo (voir notre article) et Les contes macabres d’Edgar Allan Poe aux éditions Soleil. Il s’est fait connaître au Seuil Jeunesse avec son album Cerise Griotte et jouit depuis d’une renommée internationale. Il s’aventure ici dans un nouveau genre, celui du roman graphique avec l’assistance de Paul Echegoyen.

Peintre, inventeur, dessinateur, travailleur acharné, créateur insatiable et perfectionniste, Léonard de Vinci n’eut ni femme ni enfant. Il entretient par contre les relations masculines à long terme avec quelques uns de ses disciples en particulier Salai mais aussi Francesco Melzi. Benjamin Lacombe et Paul Echegoyen ont pris le parti de se concentrer ici sur sa relation avec Salai mais également de revisiter les créations du grand Leonard. Ainsi, Benjamin Lacombe s’attaque en particulier à La Cène et à la Joconde qu’il stylise à sa manière mettant aussi en évidence l’incroyable modernité de l’œuvre de De Vinci qui est toujours d’actualité mais aussi sa capacité d’artiste à copier tout en réinventant de véritables mythes du monde de l’Art. Stylistiquement bluffant comme toujours chez Lacombe et très virtuose, un petit régal qui fait attendre avec impatience un tome 2 que l’on espère tout aussi gracieux et inventif.

Editions Soleil – collection Noctambule – date de parution: octobre 2013 – 96 pages couleurs – 17,95 euros

visuels (c): Editions Soleil, Benjamin Lacombe et Editions Albin Michel

[Interview] Arthur H : « La poésie est une technologie de pointe »
Otello: la mariée mise à mort par ses prétendants mêmes
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *