BD
Happy ! La licorne du malheur

Happy ! La licorne du malheur

30 décembre 2013 | PAR Sandra Bernard

happy

Hohoho, voici un comics de Noël aux éditions Delcourt. Il y a des enfants, le père Noël, et même une licorne bleue ailée nommée Happy. Seulement, Happy est loin d’être un conte de Noël comme l’on s’y attend, il s’ agit d’une histoire glauque et malsaine sur fond d’enlèvements d’enfants, de mafia, de flics ripoux et de toutes les deviances dont les êtres humains sont capables. Un comics sombre, délirant, glauque, trash et sans super héros, voici Happy ! de Grant Morrison et Darick Robertson.

Nick Sax est un ancien flic. Reconnu ripoux, il est maintenant un tueur à gages renommé. Ayant tout perdu, il a sombré dans l’alcool et le vice. Un soir d’hiver, pendant un contrat, il fait preuve de trop de zèle en assassinant le nerveux d’un parrain. Ce dernier décide alors de retrouver Nick. Gravement blessé, alors que tout semblait perdu, le surnaturel entre en action en la personne d’Happy, une drôle de licorne volante que seul Nick peut voir. C’est alors que tout s’emballe. Nick se retrouve impliqué dans une affaire encore plus sordide, qui lui réserve de surprenantes révélations qui vont changer le cours de sa vie.

Emporté dans ce face à face entre les deux principaux protagonistes, plusieurs questions se posent aux lecteurs ; pourquoi Nick est le seul à pouvoir voir Happy? Quelle est la relation entre Nick et l’affaire des enlèvements ?

Les personnages principaux sont bien trouvés et bien campés, Happy apportant une note de fraîcheur et d’humour dans ce monde de brutes, il représente également la voix de la raison et, paradoxalement, une certaine innocence. Nick est, quant à lui, moins intéressant, égoïste et ordurier, il s’avère très difficile, voire impossible de s’attacher à lui. La succession de scènes violentes et de dialogues au vocabulaire fleuri et imagé réserve cet ouvrage aux amateurs du genre et aux lecteurs avertis.

Cette histoire sombre et glauque, aux antipodes des contes de Noël, est servie par un dessin très beau et très réaliste. Résolument adulte, des thèmes tels que le sexe, la drogue, les meurtres et tout un tas de crimes de tous ordres se succèdent au fil des pages. Prenant place au moment de Noël, c’est le côté névrosé, sale et déprimant de la période, qui exalte les détraqués et fait ressortir le pire de l’être humain. Aussi, malgré un scénario prévisible et banal jouant de la surenchère glauque, ce comics sort de l’ordinaire avec son anti-héros brisé, son ancrage dans le monde actuel, ses thématiques et sa pointe de fantaisie hallucinée, car, l’on a vraiment l’impression qu’il s’agit d’une étrange hallucination que l’on est en train de lire. C’est pour cette expérience entre rêve, fantaisie et hallucinations et les magnifiques graphismes qu’Happy vaut le détour.

Visuel : Couverture du livre

Page sur le site internet de l’éditeur VF

Informations pratiques :

Happy !, Date de parution : 18/09/2013 | ISBN : 978-2-7560-4215-2, Scénario : Grant MORRISON, Dessin : Darick ROBERTSON, Couleurs : Richard P. CLARK, Série : Happy !, Collection : CONTREBANDE, Format : 190 x 283 mm, Pagination : 96 pages, Prix : 14.95 €

Une rencontre explosive entre deux univers pensée par Pauline Sales
[Critique] « Le Loup de Wall Street », magnifique plongée sous acides dans le monde de la finance
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *