BD
Géante, les aventures d’une femme libre

Géante, les aventures d’une femme libre

13 juillet 2020 | PAR Laetitia Larralde

Nuria Tamarit et JC Deveney nous offrent avec Géante un conte initiatique fantastique. Entre féminisme, acceptation de la différence et quête de soi, une aventure captivante à découvrir.

Un soir, alors qu’il rentrait chez lui, un bûcheron découvre un bébé abandonné dans la forêt. Mais ce n’est pas un bébé comme les autres : la petite fille est une géante. De retour à la ferme, sa femme et ses six garçons l’adoptent immédiatement et la nomment Céleste. Une fois grands, ses frères quittent un à un leur montagne et prennent leur indépendance, ce dont rêve la jeune fille à qui on interdit de quitter la ferme. Suivant les boniments d’un colporteur, elle prend alors la route pour une aventure qui va lui faire traverser le pays et apprendre sur les hommes et sur elle-même.

Dans ce pays imaginaire aux références multiples, Céleste va croiser la route de personnages archétypaux de l’époque médiévale. Chevalier blanc, inquisiteur, sorcière ou prince de cité lacustre, ses rencontres sont aussi variées que les réactions que sa différence suscite. Mais toutes ses épreuves ne sont pas nécessairement dues au fait d’être une géante : beaucoup tiennent aussi du fait d’être une femme.

Tout au long de son aventure, elle endosse les différents rôles que la société conservatrice attribue à la femme. Fille, sœur, jeune fille en détresse, sorcière, bonne sœur ou procréatrice : céleste se confronte à chacun et trace sa voie vers la vie où elle sera enfin en accord avec elle-même. Et comme le montre la carte du livre, cette voie est loin d’être droite. Elle louvoie de rencontre en obstacle, d’échec en victoire, chaque étape augmente son savoir, ses compétences et sa connaissance d’elle-même.

L’univers de l’album est riche et varié, et on retrouve de nombreux clins d’œil aux mythes et légendes, mais aussi à des endroits réels. On pense à Gargantua, Venise, aux Amazones, aux îles grecques, à Conan Doyle, Homère ou encore à la légende du roi Arthur, un tourbillon nostalgique qui nous emporte dans ces grandes aventures dont on rêvait enfants.

Portée par un dessin beau et inventif, Géante est une histoire pleine de nuances et de subtilité, qui offre à son héroïne un destin utopique entre amour, culture et liberté qu’on aimerait bien partager.

Géante, histoire de celle qui parcourut le monde à la recherche de la liberté, de JC Devenu et Nuria Tamarit
Éditions Delcourt

Visuels : ©Éditions Delcourt

L’agenda culture de la semaine du 13 juillet
‘Eutopia’ : le nouvel EP engagé du groupe anglais Massive Attack
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *