BD
« Fanboys vs Zombies » tome 2 : un appétit de monstre

« Fanboys vs Zombies » tome 2 : un appétit de monstre

17 décembre 2013 | PAR Sandra Bernard

fvsz

Suite des aventures de nos amis geeks coincés dans le Comic-Con de San Diego. Une convention de geeks en proie à une zombification massive du public. Transformée en chambre morbide emplie de puants mangeurs de cervelles, la célèbre convention laisse place dans ce tome 2 à une infection totale de la ville. L’action de ce second tome de Fanboys vs Zombies commence directement lorsque les amis se retrouvent en dehors de la convention et découvre la triste vérité d’une ville totalement infectée.

S’ensuit alors une coupure plutôt brutale dans la narration. En effet, après un combat sans espoir, c’est le blackout total et l’histoire reprend un mois plus tard… Une nouvelle tête fait son apparition, un fossoyeur noir nommé Brendan. Dans l’histoire, il critique d’ailleurs son absence dans le tome 1… Pied de nez à la censure américaine que l’on connaît que trop bien ou véritable obligation de promouvoir toutes les « races » dans les médias américains… Le problème est posé et sera vérifié si un Asiatique pointe le bout de son nez dans le prochain tome.

Les survivants, quant à eux, se comptent au nombre de quatre. Parmi les sept compères de la fin du premier tome, seuls subsistent Kyle, Jenna, Missy et Amanda, qui forment un groupe de fossoyeurs hors pair. On ne sait pas vraiment ce qui est arrivé aux autres, l’éclipse du début brouille toutes les pistes. Recroquevillés dans leur QG, ils font néanmoins la rencontre de quelques survivants assez déjantés et intègrent dans leurs équipes de tueurs (ou plutôt de survivants) une « star » que seul le Comic-Con peut mettre en lumière.

L’histoire se passe principalement dans la ville et l’on a affaire à une bande de zombies de plus en plus intelligents. À force de déguster toutes les cervelles qui traînent, cela ne pouvait que finir de cette façon. Cette intelligence des zombies qui se mettent à former des troupeaux coordonnés dirigés par un seul et unique but (« détruire toute représentation de l’espèce humaine, homme et bâti confondus ») rappelle la dernière mode concernant l’intelligence des zombies dans les différentes productions. Cela fait écho indirect au film Je suis une légende de Francis Lawrence – d’après le roman de Richard Matheson -, où les zombies sont commandés par un chef qui coordonne leurs actions. Finis alors les zombies rachitiques qui n’avaient aucune organisation, et aucun moyen de se défendre mis à part leur nombre. Dans ce tome, les Zombies auront même droit à la parole en tant que « Fanzombies » loufoques !

Concernant l’intrigue principale, elle est moins fournie en rebondissements que dans le premier tome. Mise à part la prise de parole de Kyle (Capitaine Spock qui ressemble plus à Indiana Jones dans ce tome…) à l’intention du lecteur qui apporte une mise en abîme intéressante, qui trouve à la fin une explication. Les blagues sont moins subtiles et l’on tombe souvent dans la redondance classique geek. Il n’y a plus la surprise du premier tome. Celui-ci avait su surprendre en dessinant une histoire pleine de rebondissements et surtout en arguant un magnifique tome 2. Un tome 2 qui, au final, se laisse lire, mais ne se dévore pas.

Graphiquement, rien à redire, tout est magnifique. Les planches de Jerry Gaylord et Bryan Turner sont toujours aussi hautes en couleurs, avec une composition exemplaire et une mise en scène à deux cents à l’heure. Les fans pourront également admirer en bonus des illustrations à la fin du comics, comme dans le premier tome.

Dans le fond, Fanboys VS. Zombies 2 – Un appétit monstre ne transforme qu’à moitié son essai. La fin du tome ne laisse plus présager de lien direct avec le monde du Comic-Con ni du Fanboy en général, mais tombe dans le grand classique du départ pour trouver de l’aide… Ceci dit, nous pouvons toujours espérer que le scénario un peu mou de ce tome soit en vérité un prélude à une explosion de révélations dans le prochain volume !

Visuel : © Sam Humphries/Jerry Gaylord

Page sur le site de l’éditeur VF

Informations pratiques :

Fanboys vs. Zombies – Tome 2, scénariste : Sam Humphries, dessinateur : Jerry Gaylord, illustrateur couverture : Humberto Ramos, collection : Comics, format : 173 x 265 mm, 112 pages, façonnage : cartonné, EAN/ISBN : 9782723497312, prix : 14.95 €, paru le 20/11/2013.

Les bons spectacles pour les enfants pendant les vacances de Noël
La maison de la radio offre un grand concert pour ses 50 ans avec Dutilleux, Agnes Obel, Eddy Mitchell
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *