BD
Djinn tome 2 Une jeunesse éternelle de Dufaux et Mirallès

Djinn tome 2 Une jeunesse éternelle de Dufaux et Mirallès

21 novembre 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

 

Scénario de Jean Dufaux et dessin d’Ana Mirallès

Aux Indes, à l’époque où les britanniques règnent en maîtres sur ce somptueux pays, indiens et britanniques se battent pour le pouvoir. L’action est vue par les yeux des femmes qui manipulent les hommes en déployant tous les charmes afin de s’imposer dans un univers impitoyable où il ne déplairait pas à certains de les cantonner au harem. La guerre est sur tous les terrains y compris au lit.

Jean Dufaux est l’un des plus illustres scénaristes de la bande dessinée contemporaine. Son œuvre extrêmement prolixe s’aventure aussi bien dans le domaine de la science-fiction: Dakota, avec Philippe Adamov au dessin, que dans le passé que ce soit au temps des vikings avec Saga Valta ou en plein Moyen-Age avec les Complaintes des landes perdues. Il sort en l’espace de quelques mois de nouveaux titres captivants dont, chez Dargaud, le tome 1 de Loup de Pluie, dessiné par Pellejero, et le tome 3 de Barracuda, mis en images par Jérémy (voir nos articles). Jean Dufaux ose tout, y compris écrire un scénario qui met au premier plan les désirs sensuels et de pouvoir des femmes. Dans le monde machiste où ses personnages évoluent ici, le seul moyen pour les héroïnes de s’en sortir est de prendre les hommes par leur point faible: le sexe. Toutes brûlent de désir d’apprendre les méthodes les plus infaillibles pour faire succomber les mâles à leurs attraits et autant dire qu’elles y réussissent plutôt bien, quoique à la condition de se plier aux moindres souhaits d’une autre femme: la mystérieuse Djinn.

Dans cette bande dessinée sur les femmes rien de mieux qu’une illustratrice au crayon. Dessinatrice et coloriste, Ana Mirallès est une espagnole qui connaît un franc succès dans l’univers de la bande dessinée. Ses femmes aux formes exquises et appétissantes devraient mettre plus d’un lecteur en appétit, surtout ceux qui les aiment vénales.

Passions, lutte pour le pouvoir, effusions de sang, conflits, vengeance, sorcellerie, voici une BD qui n’est pas vraiment pour les tendres. Toute douceur est trompeuse dans ce scénario machiavélique. Les personnes ont deux aspects: l’un humain et civilisé derrière leurs habits élégants, l’autre concupiscent et sensuel dans leur nudité avide de plaisir, de jouissance et de pouvoir. Un nouveau tome des plus prenants pour une aventure particulièrement torride.

L’histoire des banquiers Rothschild, Camondo et Pereire s’expose à la BNF
Pablo Tome 2-Appollinaire de Julie Birmant et Clément Oubrerie
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *