Livres

BD : À la faveur de la nuit de Jimmy Beaulieu

04 décembre 2010 | PAR Sonia Dechamps

« À la faveur de la nuit », un magnifique patchwork « sentimentalo-aventuro-érotique ».

C’est à la faveur de la nuit que l’on se raconte peut-être les plus belles histoires. La nuit de cet album est pluvieuse et deux jeunes femmes, enfermées dans la chambre d’un motel de banlieue, se racontent des histoires… Les aventures de leurs héroïnes fantasmées sont de toutes sortes, fantastiques mais aussi doucement érotiques. Il s’agit de tuer le temps, finalement bien tendrement, dans l’attente d’un ami dont le lecteur suit les aventures – les déboires – en parallèle.

Des protagonaratrices (joli terme employé par Jimmy Beaulieu), le lecteur ne sait finalement que peu de choses ; rêves et réalité se mêlent, leur aventure à elles – qui se trouve dévoilée au détour d’une invention nocturne – constituant un parfait scénario de fiction.

Si les histoires racontées successivement par Béatrice et Véronique sont si imaginatives et si différentes – l’énergie se dégageant de chacun d’elles étant particulière, l’atmosphère, qui doit beaucoup aux couleurs utilisées, étant singulière -, c’est que « À la faveur de la nuit » est le fruit d’une démarche originale. Ce roman graphique regroupe des illustrations précédemment (et séparément) publiées par l’auteur-dessinateur ; illustrations autour desquels ce dernier a imaginé une toute nouvelle histoire, « un fil d’Ariane », réalisant de nouvelles planches pour l’occasion.

Le format se prête assez bien à cette démarche, c’est un petit carnet à croquis que le lecteur a l’impression de tenir entre les mains ; un carnet rempli de rêves et de magie.

« À la faveur de la nuit » de Jimmy Beaulieu aux Impressions Nouvelles

Louise Bourgeois Moi Eugénie Grandet
CD : Of Montreal, False Priest
Sonia Dechamps

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *