Livres

Allmen et le diamant rose : Martin Suter récidive avec goût dans le polar

09 juin 2012 | PAR Yaël Hirsch

L’auteur suisse de langue allemande s’est lancé avec succès dans le Polar avec « Allmen et les libellules », sorti chez Christian Bourgois en 2011. Ce printemps, il nous revient toujours dans ce genre noir avec la suite des aventures de Johann Friedrich von Allmen. Cette fois-ci c’est un mystérieux diamant rose que le dandy suisse va devoir retrouver. Aidé bien sûr de son fidèle valet, Carlos.

Malgré le succès de l’affaire des libellules, Allmen continue à faire semblant d’avoir les moyens de vivre en dandy. Son valet guatémaltèque, Carlos, participe largement aux frais de leur petite compagnie hélvète et internationale. Jusqu’à ce qu’un mystérieux client fasse venir Allmen à Londres. Un diamant rose, vendu plusieurs dizaine de millions de francs suisses aurait été dérobé par un mystérieux russe, Sokolov. Il fait qu’Allmen retrouve sa trace et le suive discrètement… Mais le diamant rose n’est peut-être pas qu’un bijou, le commanditaire est bien mystérieux et Allmen n’est peut-être pas seul sur la piste…

Avec très peu de violence, et juste un soupçon de féminité très léger, mais pas mal de mets fins, de luxe vieille Europe et d’alcool, Martin Suter dresse un portrait au vitriol et de son héros, le dandy aux goûts de luxe, à l’élégance irrésistible mais à porte-monnaie trop fin, que de certains de ses contacts, fussent-ils financiers, traders, espions, ou geeks. Sorte de James Bond relevé à la sauce vieille Europe centrale, Allmen nous emmène dans des lieux et des situations tout simplement délicieux, qui nous feraient presque oublier le cœur de l’enquête : le fameux diamant rose. Amateurs de beau style, de descriptions loufoques et d’ironie, jetez-vous sur ce polar intelligent!

Martin Suter, « Allmen et le diamant rose », Christian Bourgois, 196 pages, 17€. Sortie en juin 2012.

Je sens le beat qui monte en moi, le court vitaminé de Yann Le Quellec
Paris Cinéma lève le voile sur sa programmation 2012
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *