Livres
100 plaisirs inavouables, de Frédéric Ploton

100 plaisirs inavouables, de Frédéric Ploton

06 avril 2011 | PAR Anais Tridon

Frédéric Ploton, journaliste et écrivain, spécialiste du couple et des nouveaux modes de rencontre est l’auteur de nombreux ouvrages sur ces sujets. Avec 100 plaisirs inavouables, publié chez Chiflet & Cie, il change de registre et nous livre un inventaire surprenant de toutes ces petites habitudes que nous avons mais que nous ne pouvons admettre en public !

Envie de vous amuser ? De vous changer les idées ? Ce livre est fait pour vous.

En effet, il est évident que nous avons tous des petits plaisirs du quotidien qu’on ne s’empresse pas de crier sur tous les toits… Nous sommes TOUS concernés. Vous savez, ces petites habitudes un peu sales, un peu idiotes et parfois même très méchantes, que l’on se garderait bien de répéter à qui que ce soit (même à nos proches).

Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’elles ne sont pas admises par notre société. C’est ces délicieux petits bonheurs cachés que Frédéric Ploton a eu la bonne idée  de rassembler sous forme de liste (non exhaustive). Et il était grand temps de le faire !

Certains pourront se reconnaître sur des rites corporels, d’autres partageront des pulsions transgressives ou bien sadiques… Il y en a pour tous les goûts. Quelle que soit votre personnalité,  plusieurs de ces anecdotes  vous feront obligatoirement sourire, car elles vont corresponderont.

De brefs et savoureux textes pour raconter les 100 plaisirs les plus honteux et les plus délicieux comme :

–          Rechercher son nom dans Google

–          Mater les fesses des hommes

–          Regarder les émissions de télé-réalité

–          Voir une personne se casser la figure dans la rue

–          Poser un lapin

Cet ouvrage de Frédéric Ploton qui bascule parfois dans le franchement dégoutant est un véritable concentré d’humour et de frivolité, donnant au lecteur la possibilité de se décomplexer ! Un livre à dévorer sans aucune culpabilité, comme on en fait rarement.

Le disquaire day c’est le 16 avril
Règlement de comptes dans Le Nombril d’Anouilh à la Comédie des Champs-Elysées
Anais Tridon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture