Livres
« The New Erotic Photography 2 », le second tome de la compile sexy de Taschen…

« The New Erotic Photography 2 », le second tome de la compile sexy de Taschen…

07 janvier 2013 | PAR Kylhian Hildebert

En 2007 sortait le tout premier The New Erotic Photography sous la houlette de Dian Hanson ; cette année Taschen nous propose sa mise à jour en un volume de plus grand format. Toujours aussi sexy, il émane malgré tout de ce second volume un cruel manque de créativité  de la part des photographes…

En réunissant près de cinquante photographes et plus de quatre cents photographies, ce second opus en comparaison au premier permet de constater de manière assez efficace les grands changements qui ont opéré dans la photographie en générale et bien sûr dans la photographie érotique.

La plus flagrante est bien évidemment le passage total au numérique. Adoptée en grande pompe même par les photographes les plus réticents, la photographie numérique est maintenant majoritairement présente dans ce nouveau portfolio. Cela s’accompagne d’une profonde modification de la conception même de la photographie, encore plus visible dans la photographie érotique : cherche-t-on à tout prix à idolâtrer le corps nu et donc à retoucher inlassablement les clichés, cherche-t-on à obtenir un grain quasi-invisible, recherche-t-on la perfection technologique pour accompagner des corps de plus en plus parfaits ?
L’argentique est présente chez quelques photographes, mais plus que l’utilisation de la pellicule c’est surtout l’esthétique de l’argentique qui est intéressante, d’où l’utilisation de polaroid ou encore l’ajout de grain…

Un des éléments les plus surprenants et regrettables est le manque de créativité des photographes. La quasi-totalité des photographies ont déjà été vues ; on cherche un point de vue différent, une vision singulière ; cela n’arrive pas. Quelques photographes se démarquent tels que Mariano Vargas ou Tomohide Ikeya mais sans révolutionner le genre pour autant. On apprécie malgré tout que les éditions Taschen nous aient épargné les sempiternelles bodyscapes qui pleuvent abondamment dès lors que l’on parle de photo érotique.

Mais plus que jamais, on constate à quel point il est difficile maintenant de vivre de la photographie érotique ; les grands magazines ont presque tous disparus, internet voit proliférer une avalanche de photographies de qualité très variable. Aujourd’hui la photographie érotique est un hobby, non plus un métier ; bon nombre de photographes présents dans l’ouvrage ont été trouvés sur internet et accompagnent leur pratique de la photographie d’un « vrai » métier. On voit difficilement comment les choses pourraient s’inverser… On sera bien sûr aux aguets pour dénicher les nouvelles perles rares qui mériteraient amplement un gain de notoriété afin de compenser au mieux cette perte de valeur financière.

Rothschild, l’histoire d’une banque au pouvoir expliquée par Martine Orange
Devant un champ obscur, le nouveau livre photo de Corinne Mercadier
Kylhian Hildebert

One thought on “« The New Erotic Photography 2 », le second tome de la compile sexy de Taschen…”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


    Soutenez Toute La Culture