Moriarty + Pascale Picard en solo

14 septembre 2015 | PAR Le Ny-Magali

Rosemary Standley et sa bande de doux dingues nous font le plaisir de venir ici ouvrir la saison, dans la pénombre moite du Club ! Leur quatrième album, le bien nommé Epitaph est sorti en début d’année et vient démontrer une fois de plus la prédisposition de cette drôle de troupe pour les compositions en clair-obscur et les thématiques tristement joyeuses, voire joliment funèbres. Construites à partir « de bribes accumulées au fil des tournées et de fragments inachevés », ces chansons sont doucement devenues réalité, et forment désormais un corpus hanté d’un folk nomade et nocturne, mais qui sait se faire enjoué, peut-être plus qu’avant d’ailleurs, car une danse macabre reste avant tout une danse, et que ce n’est pas parce qu’on danse avec la mort, qu’on ne peut pas en rire !

En première partie, Pascale Picard, que l’on avait repérée aux Primeurs il y a quelques années dans une formule pop rock très efficace, revient en solo avec des chansons épurées, qui révèlent une fabuleuse songwriteuse… à mille lieux du virage trop banal que le succès a failli lui faire prendre.

Colorful Music Festival
Travail, Famille, Poterie
Le Ny-Magali