L’Asymetrie des cartes

04 janvier 2016 | PAR Le Grand Café

L’Asymétrie des cartes, du 22 janvier au 10 avril 2016
Vernissage le jeudi 21 janvier à 18h30 au Grand Café, centre d’art contemporain, à 19h15 au LiFE, base des sous-marins.

Qu’elle soit géopolitique, économique ou culturelle, la frontière traverse toute la société contemporaine. Pour les artistes de l’exposition, elle est un lieu irrésolu dont la matérialité se déplace sans cesse, un lieu à la plasticité mouvante qui génère des investigations multiples. Ils s’attachent à éprouver la frontière (la visualiser, la situer, la traverser, la transgresser) et font le récit des bouleversements qu’elle engendre : déracinement, territoires de l’attente, vie en transit…
Au-delà des représentations cartographiques de l’espace, les artistes dessinent des territoires subjectifs, collectifs ou individuels. Que cela soit à travers l’élaboration de fictions narratives, les enquêtes de terrain ou l’action in situ, ils rendent visibles l’asymétrie des rapports de force qui structurent le monde et pointent du doigt la recomposition permanente des frontières comme paradoxe de notre société globalisée.

Artistes : Lawrence Abu Hamdan, Alexander Apóstol, Marcos Avila Forero, Milena Bonilla, Mark Boulos, Bouchra Khalili, Enrique Ramirez, Till Roeskens.

Recherche pigeon désespérément
Thomas Angelvy
Le Grand Café
Le Grand Café est un ancien café datant de 1864 fondé par le père d'Aristide Briand, avocat et homme politique célèbre, prix Nobel de la paix en 1926. Lors de son ouverture, il était situé au coeur du centre ville de l'époque, à proximité du port et de l'ancienne gare, à deux pas de la plage. Jusqu'en 1969, il continue d'être un café, puis accueille différentes activités commerciales : salle des ventes, bureau d'étude..., avant d'être racheté en 1994 par la ville de Saint-Nazaire. Depuis octobre 1997, Le Grand Café est un lieu d'exposition consacré aux artistes contemporains qui trouvent dans ce batiment patrimonial, épargné par la destruction de la ville en 1943, un cadre de travail inédit. En 2004, le Grand Café est reconnu « Centre d'art contemporain » par le Ministère de la Culture et de la Communication.